Histoire de Montrichard

Au XIXe siècle et au début du XXe, des historiens, des érudits locaux et des amateurs éclairés se sont livrés, dans les services d'archives et sur le terrain, à des enquêtes longues et opiniâtres. Ce sont des rééditions de ces ouvrages sur l'histoire des villes et des villages que nous vous proposons aujourd'hui.

24,34 €

+ -
Description du produit

Ce n'est qu'au Moyen Age que l'on trouve des faits précis concernant l'histoire de Montrichard. Montrichard se trouvait à la limite du Blésois, de la Touraine, et du Berry. Les comtes d'Anjou et de Blois se le disputèrent. Au Xe siècle le comte de Foulque Nerra qui construisit des postes avancés : les châteaux de Montbazon, Montrésor, Montrichard, La Haie, Mirebeau, Sainte-Maure et Loches.
Au début du XIe siècle, Foulques Nerra construisit la première forteresse de Montrichard. Pendant son séjour à Jérusalem, Eudes II occupe la Touraine mais à son retour, il se venge et remporte une victoire importante sur le comte de Blois.
Au XIIe siècle, Montrichard appartient à la famille des comtes d'Anjou, les Plantagênets qui montèrent sur le trône d'Angleterre. En 1188, Philippe Auguste en guerre contre l'Angleterre se battit contre les troupes de Richard Coeur de Lion et fit le siège du château de Montrichard. Il détruisit la ville, en 1193 fut conclus un traité avec Jean sans Peur qui reconnut l'appartenance de Montrichard à la couronne de France.
En 1422, Montrichard reçoit le dauphin Charles futur Charles VII et en 1432, Charles VII lègue les terres de Montrichard. Ce n'est qu'en 1461 que Louis XI comprenant l'importance de Montrichard échange cette terre contre celle de Gournay et donne à son frère Charles de France, le Berry.
C'est dans la chapelle du château que Jeanne de France fille de Louis XI épouse, pour plaire à son père le futur Louis XII. Louis XII aliéna le fief et François Ier allait « souvent chasser et prende son temps » à Montrichard. En 1539, la cour y passa. François Ier y avait installé des fours pour faire éclore les poulets artificiellement. En 1562, l'amiral de Coligny assiégea Montrichard qui se rendit, au début du XVIIe siècle, Marie de Médicis après son évasion de Blois y passa quand elle partit pour Bordeaux, en février 1619.
En 1789, Montrichard dépendait du diocèse de la généralité de Tours avec de nombreuses corporations ouvrières. Des fortifications subsistent et des monuments comme le Prêche ancien temple calviniste, l'Hostellerie de l'Escu d'Espagne, l'Hôtel Chabanis, la vieille chapelle de Saint-Cellerin, l'hôpital et l'hôtel de Ville. © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Centre-Val de Loire
  • Département : Loir-et-Cher
  • Numéro INSEE : 41151
  • Auteur : C. Brethon
  • Numéro ISBN ou EAN : 2-87760-648-1
  • Nombre de pages : 198
  • Date d'édition : 1991

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client