La grande peur d'Anne d'Armagnac, petite fille du duc Jean de Berry

En pleine guerre de Cent ans, Anne d'Armagnac, la toute jeune épouse de Charles d'Albret, se trouve inexorablement mêlée au conflit en défendant son château de la Chapelle d'Angillon, à quelque lieues de Bourges.

12,00 €

+ -
Description du produit
En prenant comme spectateur témoin de la Guerre de Cent ans, la très jeune Anne d'Armagnac, épouse de Charles II d'Albret, sieur de Boisbelle, l'auteur nous entraîne dans les coulisses du XVè siècle.
Tous les acteurs principaux appartiennent à la grande famille des Valois.
Une querelle entre princes, un roi fou, Charles VI, une reine mal préparée à assurer la Régence, isolée politiquement, Isabeau de Bavière, va dégénérer en une situation quasi-inextricable. La Guerre de Cent ans bat son plein.

Dans ce contexte très difficile, face à des situations enchevêtrées, l'assassinat de Louis d'Orléans, frère du roi, par son cousin bourguignon, Jean sans peur, va achever d'écarteler la famille royale et générer la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Les Anglais guettent et exploitent les faiblesses de la France.

Anne d'Armagnac appartient aux familles Armagnac, de Berry, d'Albret et se retrouve inexorablement liée au conflit fratricide qu'elle endure notamment sur ses terres du Berry. Quel rôle est dévolu à cette jeune femme du XVè siècle, qui vit dans un premier temps au château de la chapelle d'Angillon (Cher) avant de rejoindre plus tard Casteljaloux, l'un de ses fiefs en Albret ?

C'est un tableau très éloquent de cette période que l'auteur nous présente.

  • Auteur : M. Mallein-Leguédois
  • Format : 16 x 23.5 cm
  • Nombre de pages : 88
  • Date d'édition : 2011

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client