Lettre d’un disparu

Le 17 mai 2024 par Frédéric Thébault

Thierry Sabot, rédacteur du site Histoire-Généalogie, nous propose cette semaine un article de Jean-Jacques Portel qui reproduit la dernière lettre d’un instituteur de Saint-Pierre avant sa disparition dans la catastrophe qui va suivre.

Le 8 mai 1902 a lieu la plus grande catastrophe naturelle française, l’éruption de la Montagne Pelée, dans le nord de la Martinique. Décrite comme l’éruption volcanique la plus meurtrière du 20e siècle : « En quelques minutes d’une tempête foudroyante, la vieille cité de Saint-Pierre, la plus opulente des Petites Antilles, a été détruite de fond en comble. La capitale économique de l’île est ensevelie sous un nuage de cendres, de pierres et de gaz enflammés. Près de 30.000 personnes trouvèrent la mort ce jour-là… »

> Lire la suite sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de Geneanet : “Lettre d’un disparu avant la catastrophe du 8 mai 1902 (St Pierre – Martinique)”