La médaille du Mérite Agricole

Le 19 avr. 2024 par Frédéric Thébault

La base de données des bénéficiaires du Mérite Agricole est disponible sur Geneanet, numérisée et entièrement indexée. Son accès est libre et gratuit.

Institué le 7 juillet 1883 par le ministre de l’Agriculture Jules Méline, l’Ordre du Mérite Agricole est mis en place pour récompenser les services rendus à l’agriculture.

Aujourd’hui, il peut se définir comme tel : “L’ordre national du Mérite agricole est destiné à récompenser les personnes ayant rendu des services marquants à l’agriculture, soit dans l’exercice de la pratique agricole ou des industries s’y rattachant, soit dans des fonctions publiques ou par des travaux scientifiques ou des publications agricoles.”

Médaille recto-verso

Il comprend les grades de Chevalier (environ 23 000 personnes actuellement), d’Officier (5 000) et de Commandeur (400). Lors de sa création, seul le grade de chevalier du Mérite Agricole pouvait être obtenu (à l’image de la Légion d’Honneur, celui d’officier fut créé en 1887 et celui de commandeur en 1900), et la première remise de médailles se déroula seulement dix jours après que la loi soit votée. Il faut aujourd’hui au moins cinq années d’ancienneté comme chevalier pour pouvoir être promu officier et autant pour passer du grade d’officier à celui de commandeur.

Une décoration importante

Laissons Jules Méline expliquer (au président de la République) ses motivations : rendre à “l’agriculture le rang auquel elle avait droit de prétendre”. Le Ministre estimait “que la part qui lui était réservée dans la répartition des grades de la Légion d’honneur était infime, et ne récompensait qu’une partie dérisoire des mérites qui se manifestaient chaque année”. L’ordre du Mérite Agricole devint ainsi la deuxième décoration honorifique la plus importante après celle imaginée par Napoléon Ier, la Légion d’Honneur ; c’était bien ce que souhaitait Méline.

La mise en place de cet Ordre ne se fit néanmoins pas sans critiques, notamment de la part des élus monarchistes (Méline était républicain), ceux-ci redoutant que les bénéficiaires se fidélisent à un régime qu’ils auraient aimé renverser… L’expression sarcastique “obtenir le “poireau” (à cause de la couleur verte du ruban), sans doute imaginée par un député plus espiègle que les autres devint rapidement populaire, du moins dans le monde agricole qui, ne l’oublions pas, était bien plus large qu’aujourd’hui.

Depuis 2019 (seulement !), un nombre maximal de médailles attribuées chaque année est fixé, avec 1530 par an (dont 300 officiers, 30 commandeurs, et le reste en chevaliers).

Contenu des fiches des médaillés du Mérite Agricole

La base de données consultable ici contient le fichier alphabétique des décorés dans l’Ordre du Mérite agricole nés avant le 31 décembre 1891, soit 53 boîtes à fiches conservées aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine, représentant 83 135 photos. Nous remercions vivement tous les photographes qui ont participé à cette opération : pjgroubet, corinnebo, zteurbane, galichonj, aliensh, jejebellon, majolec, dblum.

Une fiche de médaillé du mérite agricole

Le Mérite Agricole est utile pour votre généalogie

Ces fiches indiquent les noms, prénoms, qualité, résidence, date de naissance, ainsi que le grade et la date de promotion de la personne dans le Mérite agricole. Si votre ancêtre en a bénéficié, vous pourrez sans doute le trouver ici… reste à savoir ce qu’est devenue la médaille, probablement conservée par les descendants directs quand il y en avait… mais c’est un autre sujet !

Ces indications ne vous permettront sans doute pas de reconstituer une filiation non retrouvée, mais elles apportent trois élément qui peuvent s’avérer essentiels :

  • estimer une date de décès : bien que l’attribution de la médaille puisse se faire à partir de 30 ans, ce sont souvent des personnes assez âgées qui les obtenaient
  • découvrir un lieu de résidence : avec le nom de la commune, il suffit d’aller consulter un recensement pour retrouver votre ancêtre… et toute sa famille ! Facile ensuite, de le suivre à la trace et de trouver le décès, s’il a eu lieu dans la même commune, qui permettra de trouver la naissance, le conjoint, etc.
  • appréhender le niveau social de votre ancêtre : le domaine agricole est vaste, très vaste, et un titulaire de la médaille n’était pas “n’importe qui” : cette récompense vous permettra d’imaginer – voire de retrouver, par exemple avec la presse d’époque – les raisons qui l’ont conduit à l’obtention de ce titre.

AVERTISSEMENT : toutes les fiches présentes dans le fond des Archives Nationales ont été numérisées.
Nous ne savons pas si ce fond est complet.

76 commentaires

agauthier8  

Cet utilisateur est membre Premium et bénéficie donc de nombreuses fonctionnalités avancées pour progresser : critères de recherche plus précis, accès illimité à tous les documents, alertes automatiques...

Découvrir l'abonnement premium

16/05/2024

Vous ne trouverez pas certaines personnes bien que décorées car il faut qu’elles soient nées avant le 31 décembre 1891 ceci est clairement précisé


Yves CHEVALET (yveschevalet)  

Cet utilisateur est membre Premium et bénéficie donc de nombreuses fonctionnalités avancées pour progresser : critères de recherche plus précis, accès illimité à tous les documents, alertes automatiques...

Découvrir l'abonnement premium

15/05/2024

CHEVALET Jean n’est pas référencé alors que je sais qu’il a été décoré


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription