Retrouver un ancêtre condamné aux galères

Le 9 févr. 2024 par Frédéric Thébault
 

Dans un contrat de vente de propriété datant du 08/03/1710, mon mari a découvert qu’un de ses ancêtres (Venant LEMIRE : dont nous savons seulement qu’il a établi un contrat de mariage le 27/09/1698 à Hénin Liétard) a été condamné plusieurs années “à servir le Roi dans ses galères” (il est rentré chez lui ensuite). Existe-t-il des archives de cette époque permettant de retrouver les raisons de cette condamnation ?


C’est avec le règne de Louis XIV que les galères deviennent synonymes de “bagne”. La flotte de galères fut ancrée à Marseille à partir de 1660.
Les condamnés étaient en général des voleurs, des assassins, des vagabonds et principalement des hommes qui bravaient l’autorité de Louis XIV.

Conduits des grandes villes du royaume jusqu’à Marseille – unique port des galères, marqués au fer rouge sur l’épaule gauche des trois lettres “GAL”, crânes rasés et vêtus de “guenilles écarlates”, les évasions étaient difficiles. La peine prononcée importait peu puisque seul le roi pouvait libérer un galérien.

Les galériens servaient en mer – sur les galères – ou à terre – comme employés à l’Arsenal ou chez des artisans ou des bourgeois.

Il serait peut-être utile de vous reporter :

  • à la “Correspondance administrative sous le règne de Louis XIV” – il est possible d’accéder aux quatre volumes numérisés sur Gallica, principalement le tome II intitulé “Administration de la Justice – Police – Galères”.
  •  au livre d’André Zysberg “Les Galériens – Vies et destins de 60.000 forçats sur les galères de France 1680-1748” au terme duquel figure un index alphabétique.
  •  au Service Historique de la Marine à Toulon, en série O (galères de Marseille et bagne de Toulon).
  •  au Service Historique de la Défense, à Vincennes, dans la sous-série DD5.

Quant aux jugements civils, ils sont à rechercher dans les archives de la Justice, et particulièrement en série X aux archives nationales, dépôt du CARAN.

Myriam Provence,
Vice-présidente SYGENE


Dans le cadre du partenariat entre Geneanet et les généalogistes professionnels du Sygene, un généalogiste professionnel répond chaque semaine à des questions posées par les généalogistes. Pour vos recherches plus personnelles, pour vous aider à décoincer une branche bloquée de votre arbre, n’hésitez pas à consulter l’annuaire des généalogistes professionnels !