Geneanet recrute ! Participez au développement du 1er site de généalogie francophone. Voir nos offres de postes.

Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 1 juil. 2022 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui en Roumanie, aux États-Unis, en Italie, aux Pays-Bas, en Irlande, aux Seychelles, au Brésil.

Roumanie – Des milliers de photographies de la Roumanie communiste et de la Roumanie en tant que monarchie constitutionnelle entre 1921 et 1947. L’Institut d’investigation des crimes du communisme et de la mémoire de l’exil roumain (Institute for the Investigation of the Crimes of Communism and the Memory of the Romanian Exile (IICCMER)) va collaborer avec les Archives nationales de Roumanie sur ce projet. L’IICCMER est une structure gouvernementale dont le rôle réside dans l’analyse scientifique de la période totalitaire et de ses conséquences. L’un de ses principaux domaines d’activité est la collecte, l’archivage et la publication de documents liés à la mémoire du régime communiste roumain. Au cours des six prochaines années, environ 100 000 documents photographiques datant de 1921 à 1989 seront numérisés et téléchargés dans la photothèque en ligne de l’IICCMER en deux sections : 1921-1944 et 1945-1989. Ils seront alors librement accessibles au public. (Source : en anglais)

États-Unis – En passant devant les innombrables photos de survivants et de victimes de l’Holocauste au Musée POLIN de l’histoire des Juifs polonais à Varsovie en 2016, Daniel Patt, originaire de New York, était hanté par la possibilité de croiser les visages de ses propres parents sans même le savoir. Pour M. Patt, un ingénieur logiciel de 40 ans travaillant aujourd’hui pour Google, ce genre d’énigme présentait le potentiel d’une solution créative. Il s’est donc attelé à la création et au développement de From Numbers to Names (N2N), une plateforme de reconnaissance faciale basée sur l’intelligence artificielle, capable de scanner des photos de l’Europe d’avant-guerre et de l’Holocauste et de les relier à des personnes vivant aujourd’hui. Actuellement, le logiciel de N2N – qui est gratuit et simple d’utilisation – ne renvoie que les dix meilleures correspondances potentielles qu’il peut trouver dans la base de données dont il dispose. Bien qu’il ne soit pas encore parfait, le projet à but non lucratif a déjà connu un grand succès : le logiciel a été utilisé pour rechercher dans des centaines de milliers de photos afin d’identifier des visages pour le United States Holocaust Memorial Museum (USHMM) ainsi que pour des survivants individuels et des descendants de survivants. (Source : en anglais)

États-Unis – Les documents et pièces à conviction, directement liés au scandale du Watergate, sont ceux du procès des États-Unis contre G. Gordon Liddy (U.S. v. Liddy). Ils sont à présent disponibles et consultables dans le catalogue des Archives nationales des États-Unis. Avant le lancement du projet de numérisation, les archives étaient consultables, mais seulement sur place, aux Archives nationales de College Park, dans l’État du Maryland. “Nous voulions nous assurer que certains de nos documents les plus importants soient facilement consultables par tous les chercheurs ou membres du public intéressés, et ce via le catalogue des archives nationales”, explique Amber Forrester, coordinatrice des communications pour le bureau des services de recherche de l’institution américaine. (Source : en français)

Italie – En mars 2020, le Vatican ouvrait aux chercheurs 120 fonds et séries d’archives historiques sur Pie XII. Pour le cardinal Tolentino de Mendonça, il s’agissait d’un moment “décisif pour l’histoire contemporaine de l’Église et du monde”. Aujourd’hui, son successeur, le Pape François, a ordonné la mise en ligne de 40.000 fichiers numérisés, répartis en 170 fonds. La grande majorité de ces fichiers concerne des lettres adressées au pape Pie XII par des juifs d’Europe, demandant de l’aide face aux persécutions nazies. La série, intitulée “Ebrei” (“Les Juifs” en italien) est consultable directement sur le site de la Secrétairerie d’État du Vatican. Les descendants des juifs persécutés y découvriront des éléments sur leurs aînés, quand les chercheurs ou le grand public en apprendra plus sur la période. Seuls 70 % de la collection seront disponibles dans un premier temps : les derniers volumes, en cours de numérisation, les complèteront ultérieurement. (Source : en français)

Pays-Bas – Collection Overijssel lance le service Quick Scan, grâce auquel chacun peut obtenir gratuitement ses documents d’archives sous forme numérique. Vous faites des recherches sur l’histoire de votre famille ou vous voulez en savoir plus sur l’histoire de votre maison ou de votre rue ? Que vous préfériez faire vos recherches depuis chez vous ou que vous n’ayez tout simplement pas le temps de vous rendre dans les salles d’étude de Zwolle et Deventer, utilisez gratuitement le service Quick Scan. Le service Quick Scan offre à chacun la possibilité de faire des recherches dans les archives, où qu’il soit. Vous pouvez demander des scans de documents d’archives via le site web de la Collection Overijssel et vous recevrez les scans dans votre boîte mail dans un délai de deux semaines. Les scans vous seront livrés immédiatement et seront également mis sur le site web de la Collection Overijssel. Les scans seront ainsi accessibles à d’autres parties intéressées. Grâce à votre demande, la collection sera numérisée étape par étape ! (Source : en néerlandais)

Irlande/États-Unis – Les archives de musique traditionnelle irlandaise ouvrent leurs archives aux amateurs de musique irlandaise, y compris à New York, qui remonte au 19e siècle. Non seulement le monde devient de plus en plus petit grâce à l’internet, mais il en va de même pour les 150 ans de ce que vous pouvez découvrir sur la musique irlandaise en Amérique grâce à une nouvelle initiative de l’Irish Traditional Music Archive (ITMA) qui est disponible dans le monde entier. Les fantastiques locaux de l’ITMA, situés au 73 Merrion Square South à Dublin, sont peut-être à 3 200 miles de New York City, mais un lien routier virtuel a été lancé et permet aux chercheurs et aux amateurs de musique irlandaise d’en savoir plus. Le projet a été organisé par Don Meade, musicien et historien curieux, qui connaît bien la scène new-yorkaise depuis qu’il y a élu domicile au début des années 1980, et Roan Galvin, originaire de Donegal en Irlande. Ils ont rassemblé des enregistrements, des histoires et des photos rares sur ce qui semble être un site qui fournira des heures de nouvelles informations et un contexte merveilleux aux aficionados de la musique irlandaise de New York et à tous ceux qui ont la même curiosité. (Source : en anglais)

Seychelles – Le Seychelles National Institute for Culture, Heritage and the Arts (SINCHA) est à la recherche d’un autre endroit pour héberger les Archives nationales du pays, suite à l’annonce récente qu’elles ne seront plus dans le même bâtiment que la bibliothèque nationale. La secrétaire permanente de SINCHA, Cécile Kalebi, a annoncé que “nous avons des plans pour un nouveau bâtiment dont nous révélerons les détails bientôt.” Les Archives nationales, où sont conservés les documents anciens et nouveaux détaillant l’histoire des Seychelles, étaient situées dans le même bâtiment que la bibliothèque nationale depuis un certain nombre d’années. Cependant, en raison d’une épidémie de champignons, les autorités ont dû quitter le bâtiment et se trouvent maintenant dans le Helena Complex à l’Île du Port, tandis que tous les documents juridiques sont stockés à la Seychelles Magistrates’ Court dans la capitale de Victoria et que l’unité de saisie des données se trouve à Providence. (Source : en anglais)

Brésil – “Tout ce qui se passait dans la vie de la commune, passait par la chambre”, explique l’historienne et responsable du Centre de mémoire, de documentation et de recherche du Musée des sciences d’Univates (Centro de Memória, Documentação e Pesquisa do Museu de Ciências da Univates), Patricia Schneider. Elle est l’une des responsables de la numérisation de plus de 10 000 pages de documents de la législature, depuis son institution, en 1891, jusqu’en 1982. L’année dernière, le Centre de la mémoire d’Univates a numérisé les documents des Archives historiques de Lajeado. Après cela, elle a reçu une proposition du Parlement de faire de même avec les cahiers de procès-verbaux, de présence et de protocoles et les projets de loi. (Source : en portugais)

2 commentaires

Toutes ces sources sont passionnantes ! Merci


dauguet
09/07/2022

Très intéressant pour tous ces détails et la progression généalogique de tous ces pays


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription