La Révolution française sur Geneanet

Le 11 juil. 2022 par Frédéric Thébault

A l’occasion de la Fête Nationale, revenons sur les ressources concernant la Révolution française que vous propose Geneanet !

1/ La Révolution au travers des archives

Faits divers ou événements historiques, les curés ont très souvent laissé une place à l’histoire dans les registres paroissiaux. Plusieurs grands épisodes de la Révolution française se retrouvent ainsi mentionnés dans ces documents, formant un pont entre la petite et la grande Histoire. Ils concernent pour l’essentiel la Grande peur, la Constitution civile du Clergé, la création de l’état civil, la guerre de Vendée et les guerres extérieures.

Notre rubrique Archives insolites vous présente plus d’une centaines d’actes particulièrement émouvants en ce qu’ils dénotent souvent la stupeur, l’angoisse ou l’enthousiasme des contemporains qui les ont rédigés.

En la presente année 1789 l’on a tenu les etats generaux en france
qui ont commencé au mois d’avril de la ditte année et qui durerent
jusqu’a pareil mois de l’année suivante et meme plus, ce qui a
occasionné un grand mouvement et un grand trouble parmi les
françois ; les dittes assemblées d’etat ou l’assemblée nationalle 

(Registre BMS Rochefort, Charente-Maritime, fin de l’année 1789)


2/ Une liste de 17 000 guillotinés

La liste des quelque dix-sept mille cinq cents Français et Française officiellement guillotinés sous la Révolution a été établie au lendemain du Directoire par Louis Prudhomme.

Cette liste permet de mieux comprendre comment une foule de gens de tous âges et de toutes conditions sociales ont été livrés au bourreau pour leur militantisme contre-révolutionnaire, mais aussi, souvent, désignés par hasard, par imprudence, par malveillance, par fanatisme de droits communs, objets d’une sanction exemplaire.

Elle a été publiée sous la forme d’un ouvrage librement disponible sur Internet, dont nous avons extrait les noms afin de vous permettre une recherche rapide de son contenu (seul le tome II est disponible).


L’arbre collaboratif “antistar”

Cet arbre généalogique collaboratif consacre un chapitre entier à la Révolution française et à tous ceux qui en ont été les acteurs, ou qui ont péri lors des multiples épisodes sanglants de cette période troublée.

On y trouve ainsi les 322 martyrs d’Orange, les Chemises rouges de la tentative d’assassinat contre Collot d’Herbois, des participants à la conspiration de Coulommiers, les fusillés de Bretagne de 1795, les 32 bourbonnais exécutés à Lyon, etc.

NB : le contenu n’est pas exhaustif, les volontaires sont les bienvenus : contactez le propriétaire de l’arbre !


L’encyclopédie Geneawiki

L’encyclopédie collaborative de la généalogie vous propose divers sujets consacrés à la période révolutionnaire. N’hésitez pas à y apporter vos connaissances !

Cahiers de doléances : Les cahiers de doléances sont des registres rédigés par les assemblées chargées d’élire les députés aux États généraux, dans lesquels étaient notés les voeux et plaintes des citoyens.

Noms des communes sous la Révolution française : La Révolution française déclencha de nombreuses réformes : déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, mise en place du calendrier républicain, nouvelles unités de mesure, etc. et, c’est moins connu, des changements de noms de certaines communes.

Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen : Sans doute l’un des apports les plus importants de la révolution Française.

Calendrier républicain : Le calendrier républicain fut créé durant la Révolution française. Il fut utilisé en France à partir du 24 novembre 1793 jusqu’en 1806.


A voir aussi

Le fichier des émigrés de la Révolution française : créé à partir de documents collectés aux Archives Nationales dans les années 1940-1950 (ministère de l’Intérieur, ministère de la Police générale et de la Justice, Maison de l’Empereur, Maison du Roi, armée des Princes, comités des Assemblées, Biens nationaux et domaines aliénés, archives privées…), ce fichier fournit une liste, sans doute non exhaustive mais toutefois conséquente (plus de 100 000 fiches de l’an II à 1810) d’émigrés pendant la Révolution… en d’autres termes de nobles ou royalistes ayant préféré quitter le pays par peur des représailles de la part des révolutionnaires.
Les fiches nominatives indiquant la présence de dossier ont été numérisées et vous permettront de savoir si l’un de vos ancêtres a pu être considéré comme “émigré”.


Cet article est tiré du Guide Généalogique (Menu Ressources > Guide Généalogique > Révolution et Empire)

26 commentaires

très intéressant


makine
18/07/2022

Bonjour, je ne peux consulter le PDF des guillotinés en ligne ; ça télécharge la page directement. J’ai vérifié mon navigateur est à jour, dernière version Mozilla Firefox. Je n’ai pas ce problème sur d’autres documents PDF à consulter un ligne. Merci pour votre aide :)

Réponse de Geneanet : n’hésitez pas à contacter notre assistance via nos forums d’aide svp, elle est là pour vous guider


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription