Histoire de France : faites revivre leur mémoire !

Le 10 juin 2022 par Frédéric Thébault

Il y a exactement 78 ans, le 10 juin 1944, se déroulait l’atroce massacre d’Oradour-sur-Glane. En 2019, Geneanet avait lancé un projet d’arbre collaboratif destiné à faire revivre la mémoire des habitants d’Oradour. Depuis, de nombreux arbres sur divers thèmes ont été créés… et si à votre tour vous participiez à ce devoir de mémoire essentiel ?

L’Histoire de France ne s’est pas construite de façon anonyme : nous connaissons tous des événements, en général tragiques, de notre histoire, et ceux-ci sont étudiés en profondeur par les historiens. Mais les individus, nommément, y sont rarement évoqués : on sait qu’il y a eu des “victimes” ou des “héros”, quelques noms surgissent du passé mais en règle générale, on ne sait rien sur les personnes concernées. Qui étaient-elles, qui étaient les membres de leur famille, comment vivaient-elles… autant d’éléments oubliés par l’histoire que seul le généalogiste pourra rappeler. C’est le but que s’est fixé Geneanet au travers des arbres collaboratifs : rendre un nom, un visage, une famille, une identité aux témoins et aux acteurs de ces événements.

De votre côté, vous êtes peut-être confronté à un écueil que vous n’aviez pas prévu lors du début de leurs recherches : vous avez bien avancé sur votre arbre et vous avez épuisé toutes les sources disponibles, terminé de fouiller partout pour trouver un illusoire ascendant qui ne veut décidément pas se montrer. Vous pouvez alors vous lancer dans la réalisation des généalogies des habitants de votre village (les Poilus de 14-18 par exemple), ou dans celles de personnes concernées par un événement particulier. Mais en restant seul, la tâche s’avère vite titanesque et rares sont ces types d’arbres qui peuvent être terminés.

Geneanet propose depuis deux ans de vous aider dans la réalisation de vos arbres collaboratifs, au travers de projets initiés par de simples généalogistes. Il n’est en général demandé que de remonter cinq ou six générations pour un individu. Alors pourquoi pas conjuguer votre passion avec le devoir de Mémoire ?
Les arbres collaboratifs sont nombreux, et vous pouvez aussi choisir des arbres départementaux, qui recensent toutes les familles d’un département ou de plusieurs…
faites votre choix !


Arbres terminés
(consultables via le Guide Généalogique)
 

Arbres en cours
Volontaires bienvenus !

NB : un arbre n’étant jamais complètement terminé, vous pouvez demander un accès éditeur pour apporter des compléments. Utilisez la messagerie de l’arbre pour ce faire, svp.

Arbres quasiment terminés (encore un petit effort !) 

Arbres nécessitant encore beaucoup de travail…

Nouveaux arbres

Arbres départementaux 

Familles ardéchoises (07), Familles champenoises (08, 10, 51, 52), Famillesdu17 (17), achanterelle (19), Familles landaises (40), Familles du Loiret (45), Genea50com (50), Familles de Lorraine (54, 55, 57, 88), Familles du 71, Fampar (75), Familles du 89

Les arbres de moins de 50 personnes pouvant être réalisés rapidement par tout demandeur, nous ne sollicitons les bénévoles que pour les arbres plus importants. 

Arbres d’ores-et-déjà prévus (vous pouvez déjà vous proposer) : les fusillés de la rue Haxo pendant la Commune (1871), la catastrophe ferroviaire d’Ollioules-Saint-Nazaire (1871), l’explosion du dépôt de munitions des 18 Ponts à Lille (1916), le bombardement de Tilly-sur-Seules (1944)

11 commentaires

Pendant la guerre de 39/45 ma mère et ses parents ont été déportés par les allemands au presbytère de Charly en Moselle. Les habitants de Charly ont eu moins de chance puisqu’ils ont été déportés à Oradour-sur-Glane. En souvenir, Charly se nomme de nos jours Charly-Oradour.


cmaryse020
18/06/2022

Dans votre liste,je ne vois pas la “Catastrophe de Malpasset” qui a fait 423 morts en décembre 1959.

Réponse de Geneanet : la catastrophe de Malpasset n’est pas un arbre généalogique mais une simple liste de personnes. C’est trop récent pour que l’on puisse obtenir les actes et faire des recherches.


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription