Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 6 mai 2022 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui en Belgique, en Suisse, au Japon, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie.

Belgique – D’importants arrivages aux archives de l’Etat de Mons : des dizaines et des dizaines de cartons d’archives. La raison : il fallait désengorger les rayonnages déjà bien remplis de Bruxelles mais également rapprocher ces documents hainuyers des habitants concernés. Cela représente au total près de 900 mètres linéaires d’archives dans les sous-sols du Lotto Mons Expo. Ces dossiers ont été constitués après la deuxième Guerre mondiale par des personnes qui souhaitaient obtenir une indemnisation pour les dommages subis à leurs biens privés ou leur habitation pendant la guerre. Chacune des boîtes contient des textes, des plans ou encore des photos. À l’époque, chaque personne devait apporter des preuves de ce qu’il avait perdu, mais aussi prouver qu’il n’avait pas collaboré, et pouvait donc prétendre à un dédommagement. Aujourd’hui toutes ces archives peuvent intéresser plusieurs types de personnes. Ceux qui effectuent des recherches généalogiques et des historiens locaux. (Source : en français)

Suisse – La nouvelle plateforme en ligne des archives des Nations Unies, dont le siège se trouve à Genève, vient d’être lancée. Elle permettra à chacun de disposer et d’accéder à plus de 10 millions de pages numérisées venant des archives de la Société des Nations, mais aussi des mouvements pacifistes du XIXe siècle. Le projet, intitulé projet LONTAD (Total Digital Access to the League of Nations Project), contribue à éclairer les tenants et aboutissants de la diplomatie d’entre-deux-guerres, notamment sur la Société des Nations (1919-1946), prédécésseur des Nations Unies. Cette année, LONTAD se refait une beauté : une nouvelle plateforme, lancée le 22 avril, facilite la navigation et la recherche des utilisateurs. D’ici la fin de l’année, l’intégralité des archives de la Société des Nations sera disponible en ligne (y compris les photographies et les cartes). (Source : en français)

Japon – “Entre 1900 et 1940, le Japon s’est transformé en une société internationale, industrielle et urbaine”, écrit Anne Nishimura Morse, conservatrice du Museum of Fine Arts de Boston. “Les cartes postales – à la fois une nouvelle forme d’expression visuelle et un important moyen de publicité – révèlent beaucoup de choses sur l’évolution spectaculaire des valeurs de la société japonaise de l’époque.” Ces mots sont tirés du texte d’introduction de l’exposition “Art of the Japanese Postcard”, organisée par le MFA en 2004, à partir d’archives que vous pouvez désormais visiter en ligne. Vous pouvez parcourir les cartes postales japonaises vintage dans les collections numériques du MFA dans des sections thématiques telles que l’architecture, les femmes, la publicité, le Nouvel An, l’Art déco et l’Art nouveau. (Source : en anglais)

États-Unis – Un trésor de journaux – 1,6 million de pages du Salt Lake Tribune – sera disponible en ligne, gratuitement, pour toute personne dans le monde ayant accès à l’internet. Les journaux, qui datent de 1920 à 2004, pourront être consultés par mot clé, ce qui signifie que les chercheurs, les généalogistes, les historiens et les simples curieux pourront rechercher des copies sans avoir à les parcourir manuellement. Ces 84 années de journaux, numérisés par Utah Digital Newspapers, un projet de collaboration basé à la bibliothèque J. Williard Marriott de l’université de l’Utah, rejoindront un ensemble de journaux numérisés précédemment, allant de 1871, année de la fondation de The Tribune, à 1919. (Source : en anglais)

Pays-Bas – Les Archives d’Utrecht possèdent plus de 50 mètres de documents d’archives, d’images et de films sur la Seconde Guerre mondiale, répartis en 100 collections. Grâce à l’aide du Fonds Mondriaan, une grande partie de ces documents a été numérisée et peut désormais être consultée en ligne. Il s’agit de la quasi-totalité de la collection de la Résistance d’Utrecht, avec des cartes où figurent les noms des enfants juifs auxquels le Comité des enfants d’Utrecht a fourni des adresses de cachette, des brochures d’appels du mouvement de résistance des femmes dirigé par Marie-Anne Tellegen. (Source : en néerlandais)

Belgique – Après la réalisation en 2020 de la plus grande opération de numérisation de l’histoire de la ville d’Izegem, une autre grande étape sera franchie cette année. “Au cours de cette phase, nous allons numériser plus de 115 000 documents historiques”, explique Kurt Himpe, conseiller municipal des archives. “Il s’agit de près de 67 000 actes de naissance et 36 500 actes de décès de la période 1801 à 1929 et de plus de 12 000 actes de mariage de la période 1801 à 1939 en cours de numérisation”, précise l’échevin. “Ainsi, une grande partie des actes historiques du service de l’état civil sera à nouveau consultable en ligne”. (Source : en néerlandais)

Suisse – Depuis des décennies, les archives de l’État de Saint-Gall se plaignent du manque de place et de l’inefficacité des processus de travail sur trois sites. Le crédit pour une installation centrale et plus grande à l’ouest de la ville permettra enfin de résoudre le problème. La fameuse goutte d’eau qui fait déborder le vase n’aurait pas été nécessaire dans ce cas : lorsque les Archives de l’Etat de Saint-Gall ont subi un dégât des eaux en septembre 2014, les conditions déplorables, comme la vétusté des installations techniques, étaient déjà bien connues. En raison d’une conduite rompue, de l’eau s’est mise à goutter dans l’abri du magasin central et a endommagé environ 25 mètres linéaires de documents, datant pour la plupart du 19e siècle. (Source : en allemand)

Suisse – Les Archives d’histoire contemporaine rendent accessibles sous forme numérique plus de 120 ans de presse juive suisse ainsi que des périodiques. C’est un projet gigantesque : en coopération avec JM Jüdische Medien AG, les Archives d’histoire contemporaine de l’EPFZ (AfZ) ont numérisé la presse juive de Suisse ainsi que des périodiques d’associations et les rendent accessibles en ligne. Depuis 2010, les Archives d’histoire contemporaine de l’EPFZ rendent accessibles aux chercheurs et au public les journaux et revues juifs ayant un lien avec la Suisse. La numérisation, l’indexation et la préparation de la presse juive suisse ont commencé dès 2006. A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, les Archives présentent leur projet de numérisation des périodiques juifs – tachles et les produits qui l’ont précédé sont notamment au centre de l’attention. (Source : en allemand)

Italie – Plus de 56 000 éditions et 550 000 pages de Il Piccolo, quotidien fondé en 1881, peuvent désormais être consultées gratuitement par tous sur PC, tablettes et smartphones. L’histoire de Trieste et de Venezia Giulia, racontée par son quotidien chaque jour depuis 1881, devient ainsi commodément accessible à tous, grâce à un projet lancé en 2016 et aujourd’hui arrivé à son terme. Une opération complexe de collecte et de numérisation de toutes les copies papier du journal qui a impliqué, outre le journal et son éditeur, le groupe Gedi, la Région Friuli Venezia Giulia à travers Erpac, et la Municipalité de Trieste avec la Biblioteca civica Hortis, qui conserve les copies papier du Piccolo, toujours très demandé par les étudiants, les universitaires, les lecteurs, les curieux. (Source : en italien)

3 commentaires

La Suisse est une Confédération, chaque canton helvétique a sa propre politique concernant la disponibilité des archives. Pour ce qui est de l’État Civil, le canton de Genève est certainement le plus avancé est a mis à disposition une base de donnée dédiée, cependant limitée par la législation plus stricte que France pour les années les plus récentes.


Ayant des ancêtres venant de Suisse ou d.Italie je suis heureuse d.apprendre cette nouvelle .Ce qui me permettra de faire de plus amples recherches .Merci à vous tous qui y contribuent.


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription