2021, le bilan de l’année

Le 28 déc. 2021 par Frédéric Thébault

2021 aura été une année mouvementée, et pas seulement pour Geneanet. Si la situation sanitaire s’est quand même un peu améliorée par rapport à 2020, l’année est restée assez perturbée… mais ça ne nous a pas empêchés d’avancer !

Quoi de neuf sur le site en 2021 ?

Les principales évolutions ont concerné les arbres généalogiques en ligne. En premier lieu, nous avons créé le vignettage automatique des photos, qui permet d’extraire le visage d’une personne qui figure sur une photo de groupe pour l’ajouter en portrait principal.

Nous avons également ajouté une option pour vous permettre de publier facilement un document contenant plusieurs pages, bien pratique pour les actes notariés, courriers ou autres. De la même façon, vous pouvez désormais faire figurer une carte postale sur votre arbre, une fonction réclamée depuis longtemps enfin disponible pour tous ! Au printemps, après avoir ajouté quelques options sympathiques dans la messagerie interne, un nouveau menu permettant de suivre facilement l’évolution de votre arbre a été ajouté : le suivi de recherche.

Dans le même ordre d’idées, le système de détection des anomalies a été entièrement repensé et amélioré. Nous avons également créé un menu pour vous permettre de vérifier rapidement si votre arbre était bien sécurisé en vous mettant à la place des visiteurs de votre arbre. À la rentrée ce fut au tour de la page d’accueil de vos arbres d’être complètement rénovée en y ajoutant de nombreuses options jusque-là trop discrètes. Pour finir, nous avons ajouté quelques simplifications aux formulaires de saisie, une première étape avant une seconde à venir au mois de janvier !

La gestion de vos contacts a également été améliorée, mais c’est surtout la création d’une nouvelle rubrique, le Guide généalogique, qui a apporté une transformation au site via le menu “Ressources”. Le menu “ADN” a poursuivi son évolution de son côté grâce à une option vous permettant de découvrir rapidement vos cousins par l’ADN, et la mise en place d’un visualiseur de segments d’ADN partagé.


Toujours plus de données

Geneanet a poursuivi son travail de mise en ligne de données issues de différentes sources, institutionnelles, associatives ou privées, en veillant, quand cela est possible, à en permettre une consultation libre et gratuite. Dans ce dernier cas, les documents sont indexés par les visiteurs du site, ce qui permet un travail rapide et de qualité pour le bien de tous…

Cette année, quatre départements ont été ajoutés au projet Tables de mariages du XIXe siècle, pour un total de dix-neuf, et quatre autres pour le projet registres matricules militaires portant à treize le nombre de départements complets.

Quant aux soldats de Napoléon et à ceux du XVIIIe siècle (plus récemment mis en ligne), les premiers ont atteint le chiffre record d’un million et les seconds celui de 150 000. Côté cimetières, près de 600 nécropoles militaires ont été indexées ; deux nouveaux cimetières parisiens ont été terminés (chacun avec plus de 800 000 noms, notamment grâce à l’organisation d’une semaine de l’indexation spéciale) ; enfin le projet “Sauvons nos Tombes”, qui consiste à photographier les tombes des cimetières grâce à notre application dédiée (un onzième week-end spécial a pu être organisé cette année), poursuit son chemin avec aujourd’hui plus quatre millions de tombes ajoutées.

15 000 nouveaux faire part ont également été ajoutés, ainsi que des tables de successions et absences et toujours divers fonds, comme celui, inédit, concernant les dénaturalisés sous Vichy, ou celui, presque terminé, des fichiers de la Sûreté nationale. Plus modestes, des projets comme celui des “optants” d’Alsace-Lorraine après la guerre de 1870 ou celui des listes électorales ont poursuivi leur évolution.

Mais cette année, c’est surtout le rapprochement de Geneanet avec Ancestry, leader de la généalogie mondiale, qui a permis d’obtenir des millions d’images avec l’état civil complet de la Révolution à la première décennie du XXe siècle, ainsi que les recensements pour la même période. Sont concernés huit départements : Paris, Rhône, Aisne, Haut-Rhin, Ardennes, Doubs, Yvelines, Territoire de Belfort. D’autres sont à venir en 2022.


Des projets qui avancent

En marge des projets de relevés exhaustifs de noms, Geneanet, ce sont aussi d’autres projets destinés à compléter parfaitement une recherche généalogique. C’est par exemple le projet “Cartes postales”, le plus ancien de tous, qui a atteint cette année 460 000 cartes numérisées et disponibles gratuitement.

Nous avons également développé les arbres collaboratifs : création d’arbres départementaux basés sur les listes de soldats de 14-18, et arbres à thèmes, ceux-ci suscitant un fort engouement de la part de la communauté. Cette année pour célébrer les commémorations autour de Napoléon, un arbre consacré aux généalogies des généraux et maréchaux mentionnés sous l’Arc-de-Triomphe a ainsi été créé… et terminé. D’autres ont été lancés, toujours en cours (le naufrage de la Méduse, les bombardements d’avril 1944 sur Saint-Denis, les soldats victimes de l’accident ferroviaire de Saint-Michel-sur-Maurienne en 1917, l’effondrement des mines de Courrières en 1906). D’autres membres de Geneanet nous ont suivi avec un arbre consacré au naufrage du navire Lamoricière, un aux sauveteurs du Bazar de la Charité, d’autres au drame de Villy-la-Ferté en 1940, à la catastrophe de Fourvière en 1930, etc.

Le site “Mémoire des lieux” a donné lieu à un week-end spécial terminé en début de mois, sans oublier des ajouts en nombre de parcours de célébrités.

Enfin, c’est Geneastar, le site qui présente des généalogies de personnalités grandes ou petites, qui a été refait entièrement en début d’année, avant que l’on vous sollicite récemment pour concourir à le rendre plus complet et plus efficace.


L’année 2022 s’annonce prometteuse avec une ouverture au monde accrue de Geneanet, désormais appuyé par Ancestry. Les projets collaboratifs suscitent plus que jamais un engouement qui permettra de poursuivre la numérisation et l’indexation de nouveaux fonds mis à disposition gratuitement pour tous, sans oublier l’évolution du site lui-même, avec de nouvelles fonctions et des services inédits.

Toute l’équipe vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2022 !

363 commentaires

Bonsoir, par rapport à Ancestry, est il payant, je viens de faire une recherche et l’on me sollicite pour un abonnement svp. Dans l’attente. Bien cordialement Annie

Réponse de Geneanet : l’accès à Ancestry est gratuit si vous êtes membre Premium, voyez notre assistance pour obtenir des explications svp


ariitoa1
17/01/2022

Merci Généanet pour tous ce que vous faites plus tu avances plus c’est passionnant


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription