Les prénoms “Bonne” et “Sainte”

Le 19 nov. 2021 par Frédéric Thébault

Les généalogistes professionnels du SYGENE répondent à vos questions.

Plusieurs fois, j’ai remarqué les prénoms “Sainte et Bonne” dans les actes d’état civil. Y avait-il une autre définition de ces mots pour qu’ils soient prénoms autre que celle que l’on connaît aujourd’hui : Sainte dans le calendrier ou bonne dans le sens d’excellent ?


Le prénom “Sainte” est plus généralement employé comme prénom composé : Marie-Sainte, Sainte-Croix, etc.

Dévouée au lépreux, Claire, fille de Bernard, comte de La Marche, et d’Eléonore de Bourbon, prit le nom de “Bonne” en entrant chez les Clarisses de Lézignan, en Languedoc. Née au château de Carlat, en Auvergne, en 1434, elle mourut âgée de 23 ans en 1457. Elle fut béatifiée en 1625 par Urbain VIII. La fête usuelle est le 3 janvier.

Les prénoms de Saints ont été popularisés par les représentations des scènes bibliques, principalement au Moyen Age. C’est donc une tradition, dans certaines familles, encore aujourd’hui d’apposer aux enfants des noms de Saints. Sainte est un prénom “d’action de grâce”, comme un remerciement à Dieu.

Myriam Provence,
Vice-présidente SYGENE


Dans le cadre du partenariat entre Geneanet et les généalogistes professionnels du Sygene, un généalogiste professionnel répond chaque semaine à des questions posées par les généalogistes. Pour vos recherches plus personnelles, pour vous aider à décoincer une branche bloquée de votre arbre, n’hésitez pas à consulter l’annuaire des généalogistes professionnels !