Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 4 juin 2021 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui au Canada, aux Etats Unis, au Qatar, en Australie et en Russie.

Le poste de PDG de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), la plus grosse institution culturelle du Québec, suscite un engouement. Le Ministère du Conseil Exécutif (MCE) a reçu pas moins d’une vingtaine de dossiers de candidature, dont celui de Marie Grégoire à l’égard duquel le gouvernement de François Legault dissimule mal son préjugé favorable. La bibliothécaire en chef de l’Université Concordia, Guylaine Beaudry, est également sur les rangs pour décrocher ce poste. Marie Grégoire, communicatrice multifonction, semble avoir une longueur d’avance avant même que BAnQ ait reçu la liste des candidatures du Secrétariat aux emplois supérieurs du MCE. (en français)

Aux Etats Unis, les nouvelles lois du Maryland et du Montana sont les premières du pays à restreindre l’utilisation par les forces de l’ordre de la généalogie génétique dans le but de garantir la confidentialité génétique de l’accusé et de ses proches. A partir du 1er octobre, les enquêteurs travaillant sur les affaires du Maryland auront besoin de l’approbation d’un juge avant d’utiliser la méthode. La nouvelle loi du Montana est plus restreinte, exigeant que les enquêteurs du gouvernement obteniennet un mandat de perquisition avant d’utiliser une base de données ADN de consommateur, à moins que ce dernier n’ait renoncé à son droit à la vie privée. (en français)

La Qatar Digital Library, la plus grande archive numérique au monde de l’histoire du Moyen-Orient, a mis en ligne sa deux millionième page en mai, marquant ainsi une étape importante. Lancée en 2014, la bibliothèque fait partie d’un partenariat entre la Qatar National Library, Qatar Foundation et la British Library, et vise à préserver et à partager la riche histoire et le patrimoine de la région. L’espace numérique, gratuit pour tous les utilisateurs, héberge la plus grande collection au monde de rapports historiques, de lettres, de manuscrits, de cartes, de photographies et d’enregistrements sonores sur le Golfe, la Péninsule arabique et les régions voisines. (en anglais)

Le ministre en charge des Archives nationales d’Australie a déclaré que l’institution devait faire face à la lente désintégration de ses archives, même s’il prévenait que certaines parties de l’histoire du pays ne pouvaient pas être sauvées. Un rapport des Archives nationales, remis au gouvernement l’année dernière mais publié seulement en mars, a recommandé un projet de 67,7 millions de dollars sur sept ans pour numériser d’urgence les documents les plus à risque. Malgré cette recommandation, il n’y avait pas d’argent supplémentaire dans le budget de ce mois-ci pour que les Archives effectuent le travail requis. (en anglais)

Un rapport compilé sur les morts et les camps de concentration nazis, installés sur les îles anglo-normandes pendant la Seconde Guerre mondiale, découvert dans les archives d’Etat russes, détaille certaines des atrocités qui ont entraîné la mort d’au moins 700 personnes incarcérées sur ces sites. Le rapport a été compilé par le capitaine Theodore Pantcheff, officier du renseignement, pour le gouvernement britannique après la libération de l’île anglo-normande d’Aurigny en 1945, à la suite de la défaite de l’Allemagne. (en français)

1 commentaire

C’ est fprmidable surtout faire des recherches dans les pays comme la Pologne etc etc/
Merci


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription