Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 21 mai 2021 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui au Canada, en Chine, en Inde et aux Etats-Unis.

Peu de gens savent que l’on trouve à Rimouski depuis 1979, comme dans neuf autres centres d’archives régionaux de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), des pièces d’archives judiciaires notables de la région comme des procès remarquables, crimes, événements et autres documents qui ont marqué l’histoire de la région. Les archives judiciaires sont parfois les seuls documents pouvant éclairer une histoire. Leur utilité ne fait aucun doute pour un grand nombre d’utilisateurs et leur mise en valeur est prise en charge par BAnQ. Les milliers de documents entreposés dans une voûte d’archives sécurisée au sous-sol du 337, rue Moreault, à Rimouski, sont consultés à des fins de généalogie, de recherches judiciaires et historiques ou pour obtenir des informations sur des dossiers de litiges en matière civile, pénale et criminelle portés devant les tribunaux depuis le début du régime français. (en français)

Pendant la plus grande partie de sa vie, Raymond Douglas Chong ne savait rien de son arbre généalogique chinois remontant à plus de 150 générations et 4 000 ans. Mais Chong a progressivement aspiré à en savoir plus et a contacté My China Roots, une société de recherche d’ancêtres axée sur la Chine, créée en 2012. My China Roots, basé en Chine et à Singapour, fait partie d’une industrie mondiale en pleine croissance qui aide les gens à en savoir plus sur leur passé. (en anglais)

Le Premier ministre indien Narendra Modi veut réaménager une partie de la capitale et construire un nouvel édifice pour le parlement, des bureaux et résidences gouvernementaux sur un pan du boulevard Rajpath. Problème : cela suppose de détruire et reconstruire ailleurs trois musées : le Musée national de l’Inde, le Centre national des arts Indira Gandhi et l’annexe des Archives nationales. La construction du nouvel édifice parlementaire à la place de l’ancien bâtiment du XXe siècle a déjà commencé en décembre, tandis que les appels d’offres sont ouverts depuis avril pour la construction du Secrétariat central à l’emplacement du Centre Indira. (en français)

L’Administration des archives des Etats-Unis (ou National Archives and Records Administration – NARA) qui détient tous les documents gouvernementaux du pays, gère des millions de fichiers numériques. Afin de faciliter la recherche dans ces précieuses données tout en limitant le marquage manuel des dossiers, l’intelligence artificielle va être utilisée. L’objectif premier sera d’automatiser les processus de gestions de documents pour obtenir ces résultats. Le catalogue des archives nationales américaines contient actuellement plus de 120 millions de documents numériques ainsi que des métadonnées d’archives et d’autres types de documents. (en français)

Bibliothèque et Archives Canada versera 1,5 million de dollars pour appuyer 41 projets, dont 26 nouveaux, menés par des centres d’archives, des bibliothèques et des établissements du patrimoine documentaire partout au Canada. Douze projets soumis par des organismes du Québec seront financés au titre du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire. (en français)

1 commentaire

On nous donne de plus en plus d’accès à ”’l’information”, c’est tant mieux; est-ce que les citoyens jouent aussi le jeux complémentaire, profitter de ces ouvertures multiples???


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription