Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 12 mars 2021 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui au Canada, au Burkina Faso, aux Etats-Unis, en Mauritanie et dans le sultanat d’Oman.

Le Centre des archives fransaskoises (Saskatchewan, Canada) inauguré en novembre 2019 par la Société historique de la Saskatchewan (SHS), se lance dans son premier projet d’envergure : la numérisation complète de toutes les éditions du journal l’Eau vive. Grâce à l’acquisition d’un numériseur flambant neuf, l’organisme a désormais tout le nécessaire pour s’atteler à la lourde tâche. Le curieux colis est arrivé d’Allemagne, après avoir transité par les États-Unis, commandé par la Société historique de la Saskatchewan (SHS) trois mois plus tôt. Le numériseur, de la marque Zeutschel, modèle OS 12002, peut numériser des pages de taille A2, l’équivalent de deux pages de journal. (en français)

“Archives et modernisation de l’administration : les enjeux de la loi 047-2019/AN régissant les archives au Burkina Faso”. C’est sous ce thème que l’Union nationale des archivistes du Burkina Faso (UNAr-BF) a marqué, samedi 6 mars, une halte sur le métier. “Il est important qu’on puisse conserver les traces de l’histoire, que les archives puissent éclairer le présent. Aujourd’hui, plus que jamais, dans un monde tourmenté, confronté à des défis multiples, où il n’y a pas de solutions définitives, figées, il est important qu’on puisse suivre les choses au quotidien”, justifie le président de l’activité, Seydou Zagré, pour qui, cette journée est une excellente opportunité pour montrer l’importance du métier. (en français)

Une Américaine qui était à la recherche de son père biologique a fini par découvrir qu’il était l’un des hommes les plus recherchés du FBI, en cavale pour le meurtre de sa mère, sa femme, et ses trois fils en 1976. En cherchant ses parents biologiques, Kathy Gillcrist ne s’imaginait pas faire cette terrible découverte. Cette Américaine adoptée alors qu’elle était bébé, a durant des années, voulu connaître son histoire et son passé. En 2017, bien décidée à enfin obtenir les réponses, elle a fait un test ADN avec un kit à la maison, qui lui a permis de remonter jusqu’à plusieurs proches, dont une cousine, Susan Gillmor. Cette dernière, passionnée de généalogie, a décidé d’aider la femme adoptée en 1957 à retrouver ses parents. (en français)

Le sultanat d’Oman et la République islamique de Mauritanie ont signé un protocole d’accord dans le domaine de la documentation historique et de la gestion des archives. Le protocole d’accord comprend des programmes tels que l’encouragement de la coopération dans le domaine de la copie de documents, l’impression et l’échange de manuscrits et de livres, la préservation et la conservation des documents documentaires et des technologies associées, et la coopération dans le domaine de l’édition de publications documentaires, culturelles, littéraires et historiques ainsi que des activités d’organisation. Le protocole d’accord encourage également la participation à des conférences, expositions et ateliers dans le domaine de la gestion des archives. (en français)

2 commentaires

Merci.


merci pour cet article!


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription