Cas pratique de recherche généalogique : Michel Robin

Le 26 mars 2021 par Frédéric Thébault

Comment faire une recherche généalogique ? Découvrez notre méthodologie grâce à un cas pratique ! En partant d’informations lacunaires, nous allons essayer de montrer de quelle façon on peut chercher des informations sur une personne afin de reconstituer sa généalogie grâce aux ressources disponibles sur Geneanet… et ailleurs. Temps de la recherche : 2h00.

Pour cette recherche, nous allons nous intéresser à l’acteur Michel Robin, décédé en 2020 à l’âge de 90 ans. Eternel second rôle, il a tourné dans d’innombrables films de cinéma ou de télévision et de pièces de théâtre, et son visage était connu de tous. Sa généalogie ne figurait pas dans Geneastar et nous avons voulu réparer cette injustice !

La première recherche, nous allons la faire sur Geneanet pour vérifier que les informations données sur Wikipédia sont correctes. Pour cela, nous utilisons les données des décès fournis par l’INSEE (accès Premium):

Wikipédia ne donne pas le nom de ses parents, et une recherche simple avec son nom complet sur Geneanet ne donne malheureusement rien non plus. Nous allons donc essayer une recherche plus large, en indiquant simplement Michel comme prénom et Reims comme ville. Malheureusement, hormis le décès de l’INSEE déjà vu, nous n’obtenons rien de plus… hormis 2592 résultats dans la Bibliothèque… mais ce chiffre est à limiter car il n’utilise que le nom et le prénom, pas le lieu.

Malheureusement, si l’on affine le résultat de la bibliothèque en ajoutant la ville de Reims, le résultat est nul. On recommence alors en essayant juste avec le nom ROBIN et la ville, Reims.

Le résultat est meilleur mais guère encourageant : 350 réponses. On affine encore un peu en indiquant une période 1900-1950 et l’on tombe à 73 résultats, que l’on peut prendre le temps de regarder un à un, du moins les premiers !

L’un d’entre eux attire notre attention car il s’agit vraisemblablement d’un avis de décès, un document qui en général donne plusieurs membres d’une même famille :

Evidemment, pas de Michel dedans, mais une piste possible. Un autre résultat, trouvé cette fois-ci sur Gallica, le site de la Bibliothèque Nationale de France, nous donne un Robin, dentiste, émigré de Reims pendant la Grande Guerre (rappelons que la ville fut complètement détruite pendant les bombardements) et revenu dans sa ville natale. On constate que c’est la même personne au vu de l’adresse postale :

On retrouve ce “JB Robin”, probables initiales de “Jean-Baptiste”, dans un relevé partenaire (accessible Premium) via une recherche simple limitée à Reims et à un événement postérieur à 1860. Mais bien sûr, cela ne nous aide guère…

Ledit Jean-Baptiste figure également sur un annuaire professionnel, avec son adresse au 51, rue Cérès, en 1929.

Malheureusement, nous n’avons toujours aucune garantie que ce Jean-Baptiste soit celui de la famille de Michel. Qui plus est, il n’est probablement pas son père mais plutôt son grand-père, car marié en 1890 il aurait eu au moins 70 ans lors de la naissance de Michel, et sa femme à peine moins au vu du relevé de mariage.

Sans précisions ni pistes sérieuses, il nous reste à nous tourner, évidemment, vers le site des Archives Départementales de la Marne.

Il ne faudra pas compter sur l’état civil qui n’est numérisé que jusqu’en 1902. Quant aux recensements, la ville de Reims est évidemment très peuplée, et l’année 1931 contient plus de 2000 images découpées en cantons et en sections de cantons, qu’il faudrait parcourir une à une !
Nous allons déjà regarder quelles personnes vivent au 51 rue Cérès, où officie ce dentiste en 1929, seulement un an avant la naissance de l’acteur, car on peut la retrouver rapidement. En effet, d’une part le site des AD 51 nous indique dans quel canton de trouve la rue, et d’autre part parcourir les vues se fait très rapidement car elles sont classées par ordre alphabétique. Las, il n’y a plus aucun Robin au 51 rue Cérès en 1931, seulement deux ans après…

Le généalogiste est courageux, mais pas encore prêt à passer des heures à chercher un nom dans plus de 2000 images. Il va nous falloir trouver un indice quelconque sur Michel Robin et sa famille, alors nous reprenons notre recherche à zéro, en utilisant… Google !

Nous explorons différents sites qui reprennent peu ou prou tous le même texte issu de Wikipédia. Finalement, c’est sur le site cineartistes.com que l’on relève une information en apparence anodine mais qui nous interpelle tout de suite : sa biographie indique “Issu d’une famille bourgeoise champenoise, Michel Robin voit le jour le 13 novembre 1930 à Reims où son père est dentiste.”

Son père est dentiste, et ce Jean-Baptiste de Reims que nous avons trouvé jusqu’à présent est… dentiste !

Seulement voilà, l’enthousiasme passé, nous ne sommes guère avancés car rien ne nous prouve formellement que Jean-Baptiste est le grand-père de Michel, et cela ne nous donne pas le nom du père non plus. De plus, nous avons fait chou blanc rue Cérès.

Néanmoins l’avis de décès du Mémorial de la Haute-Loire, vu au début de notre recherche, contient le nom de plusieurs personnes que nous supposons frères/soeurs ou enfants de “JB” : Jeanne, Pierre, Marie, Joannès et Paul, ces deux derniers étant “à Reims”. Nous présumons que le métier s’est transmis du père à un voire plusieurs enfants, qui auraient pu reprendre le cabinet dentaire : cette piste est donc très sérieuse, reste à dénicher la preuve de nos suppositions.

Si Joannès et Paul sont ses enfants, ils ont peut-être (sans doute) déjà effectué leur service militaire. Or, le site des AD 51 fournit les registres matricules militaires jusqu’en 1921. Avec un grand-père marié en 1890 il y a donc de fortes chances que que le père de Michel, né en 1931, s’y trouve s’il a vécu dans la Marne, en espérant qu’il n’ait pas eu Michel trop jeune.

Nous retournons sur le site des archives départementales. Celui-ci nous avertit qu’il faut effectuer une recherche sur le prénom complet, aussi, comme nous ne le connaissons pas, nous allons passer en revue tous les Robin. Ce sera relativement rapide puisqu’il n’y a que 24 pages de Robin à parcourir (qui s’avèrent contenir également des Bobin et des Gobin !).

On ne trouve pas de Joan(n)ès mais plusieurs Paul que l’on regarde un par un.

Sur la fiche matricule du soldat, nous savons que la profession, s’il l’exerce déjà bien sûr, pourra nous aider (les dentistes nommés Robin ne courront pas les rues) mais aussi que nous allons y trouver les domiciles successifs à l’issue du service militaire. Après quelques Paul aux professions trop éloignées du milieu médical, sans adresse ou avec des adresses à Châlons, loin de Reims, nous découvrons avec joie la fiche de Paul Guillaume Louis, “étudiant en chirurgie dentaire” : il est né en 1894 comme fils de Jean-Baptiste et il est domicilié lors de son enregistrement, à 20 ans, au 51 rue Cérès. Voilà du concret !
Après son service militaire, Paul Robin vit à Saint-Etienne en 1919 (on a vu que son père s’y était réfugié) puis la famille revient à Reims : en 1921 Paul vit rue Libergier, et en 1933 rue Jean-Baptiste Langlet :

Nous pouvons maintenant chercher rapidement dans les recensements de 1931 grâce à la technique évoquée plus haut : en quelques minutes, on trouve la famille Robin au 32, Cours Jean-Baptiste Langlet :

Le père est chirurgien dentiste, né à Reims, la mère est née à Bourges en 1901 et le couple a deux enfants : Jean Paul albert né le 24 août 1923 et… Michel Jacques François né le 13 novembre 1930. La piste est débloquée, nous pouvons sabler le champagne (à Reims, forcément) !

La suite des recherches s’effectue simplement. Côté Robin nous avons déjà les grands-parents, côté Robin-Denis ou plutôt Denis les archives du Cher sont en ligne pour l’année de naissance de la mère, il suffit maintenant de faire des recherches classiques en passant des archives en ligne aux arbres et autres relevés de Geneanet, et en vérifiant TOUJOURS ce que l’on trouve.

La généalogie de Michel Robin est établie, elle sera publiée dans quelques jours (il est inutile de nous la proposer) afin de laisser un peu de temps à ceux qui souhaiteraient refaire le parcours de recherche décrit dans cette note sans tomber sur l’arbre de Geneastar.

Inoubliable Michel Robin dans Fraggle Rock, pour les plus de 40 ans seulement !

Vous possédez dans votre arbre la généalogie d’une célébrité ?
Proposez-la à Geneastar, notre comité de sélection l’étudiera !

102 commentaires

amartine15
11/04/2021

article très intéressant pour trouver des solutions en cas de blocage


sur wikipédia en tapant MICHEL ROBIN vous avez tous les renseignements pour commencer sa généalogie

Réponse de Geneanet : c’est bien par là que nous avons commencé, sauf que c’est depuis la parution de notre note qu’il a été indiqué qu’il était fils et petit-fils de chirurgien, cela n’était pas mentionné auparavant ;)


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription