Pour en finir avec les lettres « U » et « V » !

Le 21 déc. 2020 par Frédéric Thébault

Chaque mois, Béatrice Beaucourt, paléographe professionnelle, vous propose une courte leçon destinée à vous familiariser avec les écritures anciennes.

Je me permets d’attirer votre attention sur le caractère polymorphe de ces deux lettres initiales. Bien que relevant du même esprit, ces graphies peuvent présenter quelques différences.

Elles donnent, de fait, du fil à retordre à l’apprenti paléographe (tout comme le « h » plongeant sous la ligne d’écriture). En effet comment reconnaître avec certitude une lettre dont la graphie est si mouvante ? En pratiquant, comme toujours …. La lecture de divers actes vous permettra de construire votre dictionnaire des différentes formes de « U » et « V » et vous familiarisera ainsi avec ses graphies.

Voici quelques exemples de ces graphies pour les XVe, XVIe et XVIIe siècles :

“une”

“venant”

“vaches”

“veult”

“vingt”

“vingt ung”

“vie”

“unziesme”

“vingt”

“un”

“une”

“vingt uniesme”

“venir”

“vingtz”

“vend”


NB : quelques grossières erreurs s’étaient glissées dans cette note (maintenant corrigées), elles sont le fait de Geneanet et non de Béatrice Beaucourt. Avec toutes nos excuses...