Comment compenser l’absence de recensements à Paris pour retrouver des habitants ?

Le 17 nov. 2020 par Frédéric Thébault

Les généalogistes professionnels du SYGENE répondent à vos questions.

Comment faire pour compenser l’absence de recensement à Paris au 19eme siècle ? Peut-on découvrir par d’autres moyens qui co-habite à une adresse donnée ?
Paris fut dispensé des recensements quinquennaux jusqu’en 1921. Les recensements parisiens ne commencent qu’en 1926.Pour le dix-neuvième siècle, il existe deux recensements partiels mais de caractère nominatif :– 1° Liste des propriétaires et principaux locataires en 1861. mairie du Panthéon, donc que le 5ème arrondissement [Vbis 5F3] ;et– 2° Un cahier des habitants du quartier des Champs-Elysées vers 1829 [V F1/4].Les annuaires professionnels et répertoires d’adresses peuvent suppléer : “L’Almanach du Commerce” [PER 292], “L’Annuaire des propriétaires et des propriétés de Paris et du département de la Seine” [PER 302], etc.Il existe aussi des listes nominatives comme des listes de secours, de distinctions, ou touchant une profession.Myriam Provence, généalogiste à Paris,Vice-présidente Sygenepour la Sygene
Dans le cadre du partenariat entre Geneanet et les généalogistes professionnels du Sygene, un généalogiste professionnel répond chaque semaine à des questions posées par les généalogistes. Pour vos recherches plus personnelles, pour vous aider à décoincer une branche bloquée de votre arbre, n’hésitez pas à consulter l’annuaire des généalogistes professionnels !