130 ans plus tard, une photo réunit trois membres d’une même famille

Le 6 nov. 2020 par Frédéric Thébault

Cette belle histoire née pendant le confinement du printemps 2020 méritait que l’on s’y attarde. Elle représente à merveille ce qu’un site comme Geneanet peut apporter à ses membres via le partage des données généalogiques de chacun.

Trois membres d’une même famille qui ne se connaissaient pas se sont retrouvés grâce à Geneanet : Léa, Yvonne et Jean-Claude descendent de la famille MICHEL, originaire de Mussy-sous-Dun (Saône-et-Loire), bien que seule Yvonne habite encore la région. La grand-mère d’Yvonne, le grand-père de Jean-Claude et l’arrière-grand-mère de Léa étaient frère et sœurs.

« Le confinement a sans doute été un moment où on était tous un peu dans l’introspection, repenser à nos origines, se rappeler d’où l’on vient. On avait aussi du temps et le besoin de créer du lien social alors qu’on était isolé chacun chez soi. »

Pour Léa, c’est un triste évènement qui l’implique dans cette découverte : « Ma grand-mère est décédée pendant le confinement, j’étais à l’autre bout de la France sans possibilité de me déplacer, j’ai voulu me rapprocher même virtuellement de sa famille que je ne connaissais quasiment pas, de ses origines en Saône-et-Loire, j’ai donc contacté Yvonne et Jean-Claude sur ce réseau social (NDLR : Geneanet) car nous avions des ancêtres communs selon les arbres généalogiques publiés. »

Très vite, les trois cousins mettent en commun les informations dont ils disposent, photos et actes, bribes de l’histoire de leur famille. « Quand Léa a pu récupérer les photos de famille que conservait sa grand-mère, on les a examinées ensemble », complète Yvonne, «  on avait parfois les mêmes photos des mêmes mariages et on pouvait croiser nos informations. »

Assez vite Léa découvre la photo d’un couple avec ses neuf enfants dans les archives de sa grand-mère. Cette photo paraît très ancienne : renseignements pris sur Internet pour en situer la date, elle aurait été prise avant 1900.

Léa raconte : « On a donc examiné toutes les générations de chacune de nos trois familles, ce qui fait beaucoup de cas de figure, pour finalement se rendre à l’évidence : le nombre d’enfants, les alternances garçons-filles et les différences d’âge estimés ne correspondaient qu’à une seule famille, le couple Claude-Marie MICHEL (1833-1902) et Claudine-Marie LAROCHE (1846-1917). Le couple pose avec ses neuf enfants, parmi lesquels figurent donc nos grands-parents. »

Dater la photo a été assez rapide : la petite fille du premier plan semble avoir environ un an et la benjamine de la famille, Louise est née en 1890. « On pouvait donc dater cette photo de 1891 environ, précise Jean-Claude, et c’est très ancien 1891, pour une photo prise dans un petit village isolé et dans une famille de paysans. »

Carte postale de Mussy-sous-Dun (sur Geneanet)

Mussy-sous-Dun n’était déjà plus vraiment un village isolé puisque dans ces années-là plusieurs ingénieurs du PLM viennent préparer la venue du chemin de fer, suivis par un important flux d’ouvriers pour notamment construire un viaduc, à partir de 1892.

« Le devoir de mémoire pour moi ce n’est pas un vain mot », ajoute Yvonne, « nous sommes là grâce à nos ancêtres et ils ont eu des vies parfois difficiles, frappés par une forte mortalité infantile, des récoltes souvent aléatoires et des guerres, d’ailleurs un des plus jeunes enfants de la photo, Benoit-Joanny est notamment mort pour la France aux tous premiers jours de la guerre en 1914 »

« Grace à internet et à notre rencontre nous pouvons mettre un visage sur nos aïeux à la fin du 19e siècle, c’est assez émouvant, et cette photo revient de loin, raconte Léa, ma grand-mère conservait précieusement ses photos de famille dans une petite valise en osier. Dans les années 80, elle a habité dans une grande ville du sud de la France et un jour en rentrant chez elle, elle est tombée nez à nez avec un cambrioleur qui s’était introduit par la fenêtre. Il tenait sous son bras la précieuse valise et s’apprêtait à déguerpir. Elle lui a crié : “y’a que des photos dedans !”. Il s’est arrêté, a regardé rapidement et a finalement jeté la valise derrière lui en s’enfuyant. Sans la présence d’esprit, et le courage, de ma grand-mère, et le bon fonds qui persistait visiblement chez ce voleur, nous n’aurions pas pu connaitre ces documents »


Et maintenant ?

« Nous avons encore, dit Yvonne, beaucoup de documents et de photos à examiner, et plusieurs enquêtes à mener. Plusieurs autres cousins et cousines nous ont rejoint, ils vont nous aider et compléter nos sources. Mais nous sommes persuadés qu’il existe encore de nombreux trésors à découvrir dans les greniers de Mussy-sous-Dun et d’autres petites valises en osier ailleurs. Nous cherchons donc des photos ou des documents ou informations sur notre famille, ou sur Mussy-sous-Dun qui pourraient compléter nos recherches, notamment avant 1900, nous avons une adresse email, n’hésitez pas à nous contacter :
geneamichel@boisdart.com »

410 commentaires

gamfc
21/11/2020

trop top! j’adore! histoire tjrs de l’histoire. J’espère que cette famille pourra avoir XXX infos afin de compléter l’ARBRE. Bonne chance; dommage mes ancêtres sont dans les Vosges, donc pas vraiment d’aide de mon côté. Claudine de AMFC


Super, mais comment mettre une photo sur média public pour que les autres généalogistes m’aident à identifier les personnes?


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription