Geneanet ADN : les niveaux de fiabilité des parentés ADN évoluent !

Le 17 sept. 2020 par Aliénor

Vous avez peut-être constaté quelques changements ces derniers jours sur Geneanet ADN. Nous avons relancé le calcul de toutes les comparaisons de fichiers ADN, ce qui a entraîné la détection de nombreuses nouvelles parentés, mais surtout, les niveaux de fiabilité des parentés détectées ont évolué. Découvrez en détail ce qui change !

Rappelons tout d’abord le procédé de consultation de vos parentés ADN :

Rendez-vous sur le menu “Voir mes parentés ADN” :


Vous voyez ensuite apparaître la liste de toutes les personnes pour lesquelles une parenté ADN a été trouvée. Il n’existait que deux niveaux de fiabilité des parentés ADN détectées, représentées par une pastille verte ou une pastille rouge.
Un niveau intermédiaire, représenté par une pastille orange, vient d’être ajouté :

  • une pastille verte indique une parenté ADN fiable, c’est-à-dire que l’ADN partagé est suffisamment élevé pour qu’un cousinage génétique soit avéré ;
  • une pastille orange indique une parenté ADN dont la fiabilité est moyenne, c’est-à-dire que l’ADN partagé suggère l’existence d’une parenté éloignée, mais qu’il se peut que la correspondance ADN soit due au hasard.
  • une pastille rouge indique une parenté ADN peu fiable, c’est-à-dire que l’ADN partagé ne permet pas de distinguer s’il s’agit d’une parenté éloignée ou d’une correspondance simplement due au hasard.


Nous avons également ajouté la possibilité de trier la liste de parenté par niveaux de fiabilité, des parentés les plus fiables à celles qui le sont moins. L’option de tri se situe en haut à droite de la liste des parentés ADN :


Comment a été établi ce niveau intermédiaire de fiabilité ?

Nous avons constaté que beaucoup de parentés ADN étaient signalées avec un degré de fiabilité bas (pastille rouge), alors même que certaines d’entre elles correspondaient à des parentés réelles. L’objectif était donc de faire ressortir, dans le lot de pastilles rouges, les parentés qui étaient le plus susceptibles de correspondre à des parentés réelles, afin de vous aider à mieux cibler vos recherches. Pour ce faire, nous avons décidé d’établir une sorte de filtre sur les segments d’ADN partagé entre les utilisateurs, certains segments partagés étant moins qualitatifs que d’autres.

Certains segments d’ADN sont partagés par un grand nombre d’individus issus d’un même groupe de population. On appelle ces segments des IBP (Identical by Population). Ils génèrent beaucoup de correspondances entre des individus, des correspondances qui sont réelles mais peu significatives en généalogie génétique. Grâce aux fichiers déposés sur Geneanet ADN, nous avons pu identifier un certain nombre de ces segments et les prendre en compte dans le calcul des niveaux de fiabilité des parentés ADN. Ainsi, lorsque tous les segments d’ADN partagé sont des IBP, la parenté reste en fiabilité basse, tandis que lorsqu’au moins un des segments d’ADN partagé n’est pas un IBP, la parenté passe en fiabilité moyenne.

Gardez bien à l’esprit que quelle que soit la couleur de la pastille, la parenté détectée peut être réelle, ou au contraire inexistante (notamment pour les pourcentages d’ADN partagé les plus faibles, inférieurs à 0,7%). Les trois niveaux de fiabilité que nous vous proposons sont simplement destinés à vous permettre de cibler davantage vos recherches sur les parentés que nous estimons les plus intéressantes d’un point de vue généalogique.

Le meilleur moyen de vérifier une parenté ADN reste de mettre son arbre généalogique en ligne pour le comparer à celui de ses cousins potentiels. Sur Geneanet ADN, plusieurs fonctionnalités vous permettent justement de découvrir les ancêtres communs que vous partagez avec vos cousins génétiques :

  • des pistes d’ascendance commune peuvent être détectées entre votre arbre et ceux de vos cousins génétiques. Cela vous permet de connaître les patronymes et lieux que vous avez en commun avec les personnes qui partagent des segments d’ADN avec vous, afin d’identifier plus facilement vos ancêtres communs.

De nouvelles évolutions sont d’ores et déjà prévues pour vous permettre d’aller toujours plus loin dans vos recherches généalogiques. Bonnes découvertes !

36 commentaires

Pourquoi accepter les tests adn de personnes qui sont anonymes et qui n’ont pas d’arbres?

Réponse de Geneanet : Bonjour, nous permettons à toutes les personnes qui le désirent de publier leur fichier de données ADN sur Geneanet. Pour certains, la généalogie génétique peut être une porte d’entrée vers la généalogie tout court. Néanmoins, nous fournissons des outils supplémentaires de recherche aux utilisateurs qui possèdent un arbre en ligne, comme la détection automatique des ancêtres communs, et c’est un point que nous mettons régulièrement en avant auprès des personnes qui n’ont pas encore d’arbre.


J’ai fait un test ADN(myheritage) au début de l’été mais comment puis-je vous communiquer ces résultat et ainsi trouver des correspondances de parenté.

Réponse de Geneanet : lisez la FAQ dans le rubrique ADN svp, tout est expliqué


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription