Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 31 août 2020 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui à l’île Maurice, en Israël, à Haïti, au Canada.

Un projet devrait réunir les Archives nationales et la Bibliothèque nationale de l’île Maurice sous le même toit, grâce à une ligne de crédit accordée par l’Inde de Rs 465 millions. Une ligne de crédit est une autorisation donnée par une banque à un emprunteur de tirer des fonds jusqu’à un plafond fixé et pendant une période donnée. Elle peut inclure également une ouverture de crédit permettant de rendre le compte courant débiteur dans certaines limites. En attendant que cet énième projet se concrétise, le ministère des Arts et du Patrimoine envisage de délocaliser temporairement les deux institutions dans un bâtiment aménagé au Réduit Triangle. A noter qu’un incendie s’est déclaré en début de semaine, dans le bâtiment Fon Sing Building, à la rue Edith Cavell, Port-Louis, où se trouve la Bibliothèque nationale. Rappelons par ailleurs que la Bibliothèque nationale poursuit la numérisation de ses archives avec un appel d’offres lancé pour numériser pas moins de 200 000 documents d’archives. (en français)

La Bibliothèque nationale d’Israël a déclaré qu’elle allait suspendre ses services publics et mettre ses 300 employés en congé sans solde. La fermeture, qui doit prendre effet le 17 août, est due à une réduction du budget de la bibliothèque par le gouvernement ainsi qu’à une “baisse drastique” des revenus et des dons, a déclaré la bibliothèque. En vertu de cette mesure, la bibliothèque cessera de prêter des livres et fermera les salles de lecture. Les formations des enseignants sont également annulées. Les prochains événements culturels en ligne, qui ont eu lieu tout au long de la crise du coronavirus, seront également annulés. Alors qu’Israël n’a pas de budget pour 2020, chaque ministère est censé recevoir 90 % de l’argent budgétisé en 2019 avant de les redistribuer. La bibliothèque n’aurait pas reçu la part qui lui était allouée. (en français)

La Bibliothèque nationale d’Haïti a entrepris la numérisation de ses principales archives afin de sauvegarder la mémoire historique du pays, a annoncé son directeur, Dangelo Néard. La priorité, a-t-il-indiqué, est donnée aux textes écrits par les Pères fondateurs de la nation, aux anciennes constitutions et aux documents rares. Les ouvrages datant du premier siècle de l’indépendance d’Haïti (1804-1904) sont en cours de réhabilitation, a pour sa part déclaré Rency Inson Michel, coordonnateur du Classics Youth Volunteer Network, la plateforme à l’origine du projet. En une semaine de travaux, une cinquantaine de documents ont déjà été scannés. “Nous sommes maintenant dans la deuxième phase, qui est la phase de révision. Ces documents seront convertis en un PDF léger pour faciliter le téléchargement”, a-t-il déclaré en substance. (en français)

Fondée en 1645, la Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice a accumulé, au fil des siècles, un véritable trésor culturel qui remonte aux origines du Québec et du Canada. Ces précieuses archives sont aujourd’hui laissées à l’abandon, suite au licenciement brutal de l’intégralité du personnel. Du jour au lendemain, l’un des centres d’archives les plus importants du pays se retrouve déserté. Le lieu est désormais non seulement fermé, mais surtout privé de l’expertise et du soin de ses professionnels. Six employés, archivistes, conservateurs, ou encore responsables de l’entretien ont été licenciés brutalement, sans aucun signe avant-coureur. Les membres du personnel ont dû remettre directement les codes d’accès des archives avant d’être escortés à la porte par la sécurité. Pour que l’évènement ne s’ébruite pas, une forme de chantage financier aurait été mis en place. L’ancien responsable des bâtiments historiques, Martin Bordeleau, confie ainsi au quotidien canadien Le Devoir : “Écoutez, je ne peux pas parler. J’ai signé un papier qui dit que je ne peux pas parler. Je ne voudrais pas perdre mon indemnité. Je suis père de trois enfants, vous comprenez ?” (en français)

3 commentaires

Personnellement, je n’en connais pas.


gllrdsyl
02/09/2020

super!!! perso je recherche des ancetres en Autriche_Hongrie … dans la partie qui maintenant est la Roumanie et … je ne trouve rien!!! auriez vous des pistes??
Merci


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription