Faux et usage de faux !

Le 10 août 2020 par Frédéric Thébault

Thierry Sabot, rédacteur du site Histoire-Généalogie, nous propose cette semaine un texte de Claude Granier évoquant les erreurs que l’on peut trouver dans les documents officiels de l’état civil…

Mon arrière-grand-père Pierre JOUGLA naquit à Moissac le vingt trois fructidor an treize (10 septembre 1805). En marge de son acte de naissance, figure une mention marginale datée du 27 février 1832. Elle fait état d’un jugement du tribunal civil de Moissac relatif à une erreur de prénom du père de l’enfant. Mention présentant, d’ailleurs, quelque « hésitation » dans sa rédaction !

> Lire l’article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de Geneanet : Conséquences d’un acte de naissance particulier… Faux et usage de faux !