Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 16 mars 2020 par Jean-Yves

L’actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd’hui aux Etats-Unis, au Bénin, en Angleterre et au Luxembourg.

Le Center for Research Libraries annonce la mise en ligne, en accès libre, de quelque 400 000 pages issues d’une soixantaine de journaux publiés dans 20 pays d’Afrique subsaharienne entre le XIXe siècle et le début du XXe siècle. Les numérisations sont disponibles gratuitement au format image, classées par date. Parmi les titres accessibles, le CRL nomme, entre autres, l’East African Standard, le Mombasa Times & Uganda Argus (Kenya), le Leselinyana la Lesutho (Lesotho), le Lagos Standard (Nigeria) ou encore l’Umteteli Wa Bantu (Afrique du Sud). Les pages numérisées sont accessibles au format image, librement et gratuitement, sur la plateforme du CRL, parmi les ressources disponibles en matière de presse. (en français)

Engagé dans la dématérialisation de l’état civil, le gouvernement du Bénin a donné son accord, mercredi 26 février dernier, pour la mise en place d’un système national intégré et sécurisé de gestion de l’état civil. Il s’agira d’utiliser lors de cette étape décisive, la base de données normatives et biométriques issues des opérations de reconstitution d’actes de naissance ou souches effectuées à la suite du Ravip. D’après un compte rendu d’étape de la mise en oeuvre de la dématérialisation des actes d’état civil, 14 336 243 actes d’état civil dont 13 808 367 actes de naissance, 309 028 actes de décès et 218 848 actes de mariage ont été numérisés. (en français)

Pour la première fois depuis 450 ans, un manuscrit du XVIe siècle sera exposé aux curieux : stocké et négligé, oublié par la bibliothèque de l’université de Manchester le German MS.2 retrouvera une nouvelle jeunesse. Archivé avec un pareil nom, personne n’aurait deviné son importance exceptionnelle dans le domaine de l’héraldique. Produit par le grand maître Lucas Cranach l’Ancien et son fils, Lucas Cranach le Jeune, le manuscrit est une production majeure issue de cet atelier allemand. Il contient en effet plus de 1 800 armoiries de princes et nobles du Saint-Empire romain germanique, fourmillant de détails. Véritable registre, il établit en effet les liens entre les blasons et les familles. On peut découvrir l’ouvrage numérisé à cette adresse : https://luna.manchester.ac.uk/luna/servlet/detail/Manchester~91~1~433848~225786. (en français)

L’attente fut longue depuis le concours lancé en 2003 pour la réalisation d’un nouveau bâtiment dédié aux Archives nationales du Luxembourg, mais la situation s’est décantée : elles déménageront à Belval. Actuellement dispersés sur cinq sites différents à travers la capitale et sa périphérie, les services et dépôts des Archives nationales seront, à l’avenir, regroupés sur un seul et unique site, à savoir celui d’Esch/Belval. “Enfin!”, s’est exclamé la ministre de la Culture, Sam Tanson, visiblement soulagée que ce projet se concrétise, “près de 20 ans plus tard, car ce nouveau bâtiment répond à un réel besoin”, a-t-elle souligné. Quant au choix du site de Belval, la ministre l’a qualifié sans ambages d’optimal, notamment de par le fait que “des synergies se créeront avec les futurs voisins des Archives nationales que sont l’université du Luxembourg et les centres de recherche publics (CRP)”, qui ont déjà élu domicile sur l’ancienne friche industrielle. (en français)

4 commentaires

Et l’Italie, l’Espagne sont-elles dans le coup ?


Merci de ces news du monde genealogique mais que fait le Mexique !? merci bcp muchas gracias JPL


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription