Religieux indigne ou religieux indigné ?

Le 4 nov. 2019 par Frédéric Thébault
 

Thierry Sabot, rédacteur du site Histoire-Généalogie, nous propose cette semaine un texte de Nicole Graillot qui s'est demandé ce que pouvait bien être un religieux... indigne, ou indigné ?

A Saint Sulpice en Pareds -paroisse du canton de la Chataigneraie en Vendée, c’est Messire Jacques AUDUIT, bachelier en Théologie, qui officie en tant que Prêtre Prieur de 1695 à 1743. Durant cette période, il va, sans faillir, administrer les sacrements de baptême, mariage et sépulture, enregistrant et signant les actes de sa main. A quelques exceptions près toutefois, puisque les 13 et 14 Novembre 1703, deux actes portent la signature de “DELAHAYE religieux de l’estroite observance de Saint François du couvent de Fontenay”…

> Lire la suite sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de Geneanet : “Religieux indigne ou Religieux indigné ?”

Histoire-Généalogie : la vie et la mémoire des hommes