Nécropoles et cimetières de Nanterre

Le 27 nov. 2019 par Aliénor
 

On nous communique :

La Société d’Histoire de Nanterre a publié en juillet 2019 son bulletin n°60, Nécropoles et cimetières de Nanterre, à travers son histoire, rédigé par Robert Ouliac. Cet ouvrage est disponible à la Société d’Histoire de Nanterre, Villa des Tourelles – 9, rue des Anciennes-Mairies à Nanterre ou à commander en adressant un e-mail à contact@histoire-nanterre.com

Description :

Cet ouvrage dresse, pour la première fois, un bilan des recherches archéologiques menées dans la ville qui ont conduit à la mise au jour de sépultures dont les plus anciennes datent de l’époque gauloise (IIIe siècle avant notre ère). Une tombe à char a également été découverte ainsi que, très récemment (2017), des sépultures de l’époque gallo-romaine (entre les IIIe et Ve siècles). Des sarcophages (époque mérovingienne) en pierre mais aussi en plâtre ont été mis au jour sous le parvis de la cathédrale à la suite de travaux entrepris pour sa réfection.

La ville possède d’autres lieux d’inhumation moins anciens, d’abord près de la cathédrale puis, hors des anciens remparts de la ville (décret du 23 prairial an XII). On trouve ainsi le cimetière de la rue Franklin (1824), aujourd’hui fermé, celui du Centre (1874), puis le cimetière-parc (1969), d’un nouveau concept, créé sur les pentes du Mont-Valérien.

Derrière ce cimetière-parc, un autre cimetière a accueilli au XVIIe siècle près de deux cents ermites dont la plupart avait choisi d’y être inhumés. Il est aujourd’hui complètement abandonné. Les noms de ces ermites mais aussi de personnalités de cette époque qui souhaitaient y être inhumées, ont été retrouvé et sont publiés.

Nanterre a accueilli l’extension d’autres cimetières : La Garenne-Colombes, Neuilly-sur-Seine et Puteaux et aussi un cimetière dépendant de la Maison départementales (aujourd’hui le C.A.S.H.) qui a fonctionné pendant près d’un siècle (1904-1999).

L’avis de Geneanet :

Au fil des 140 pages de ce bulletin de belle facture et en couleur, on découvre l’histoire de Nanterre et de ses lieux d’inhumation, de la nécropole gauloise à l’angle des avenues Jules-Quentin et Benoît-Frachon aux chapelles familiales du cimetière du Centre. Agrémenté de cartes, de photos des sépultures les plus remarquables et de relevés des personnes inhumées, cet ouvrage explore de manière complète le sujet et sera très utile aux historiens et généalogistes intéressés par Nanterre et ses alentours.

3 commentaires Voir les commentaires précédents


30/11/2019

tres beau livre ! je le conseille vivement .



01/12/2019

tres beau livre je le recommande !


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription