La généalogie des candidats à l’élection présidentielle du Sri Lanka

Le 12 nov. 2019 par Aliénor
 

Le Sri Lanka, autrefois appelé Ceylan, est une île située au sud-est de l’Inde, peuplée d’environ 22 millions d’habitants. Deux langues officielles y sont pratiquées, le cinghalais et le tamoul. Depuis l’Antiquité, différents royaumes s’y sont succédés, jusqu’à l’arrivée des premiers colons portugais au XVIe siècle. Au XVIIe siècle, les Pays-Bas prennent le contrôle de l’île, puis ce sont au tour des colons britanniques de s’y installer en 1796, jusqu’à l’indépendance de 1948.

Ceylan

Ces colonisations successives ont laissé des traces dans le pays, jusque dans les noms et prénoms de ses habitants. Ainsi, au côté de noms cinghalais ou tamouls, on retrouve beaucoup de noms d’origine portugaise comme les PERERA, DE SILVA, FERNANDO ou PEIRIS. Autre particularité restée de la colonisation portugaise, la présence des titres Don pour les hommes et Dona pour les femmes, notamment chez les cinghalais ayant un certain rang social. C’est par exemple le cas pour Don Stephen Senanayake, premier Premier ministre de Ceylan de 1947 à 1952. Du côté des prénoms, à l’époque de la colonisation britannique, on rencontre des Charles, James, Thomas, Stephen…

Au Sri Lanka, lorsque l’on s’intéresse à ses ancêtres, on peut donc trouver des Charles PEIRIS comme des Chandra HETTIARACHCHIGE (le suffixe GE à la fin du nom étant l’équivalent de “de la maison de”). Intéressons-nous justement à la généalogie des deux principaux candidats à l’élection présidentielle du 16 novembre 2019.

Gotabaya RAJAPAKSA

Frère de l’ancien président Mahinda Rajapakse, au pouvoir de 2005 à 2015, Gotabaya (ou Gotabhaya) Rajapaksa, né en 1949, est un ancien officier de l’armée sri-lankaise, et ancien secrétaire du ministère de la Défense et du Développement urbain. Il est le cinquième fils des neufs enfants de Don Alwin Rajapaksa, plus communément appelé D. A. Rajapaksa, homme politique sri-lankais, et de Dandina Samarasinghe Dissanayake, et le petit-fils de Don David Rajapaksa et de Dona Gimara Weerakoon Ratnayake. La famille RAJAPAKSA compte dans ses rangs un grand nombre d’hommes et de femmes politiques, comme deux autres frères de Gotabaya et Mahinda, Chamal et Basil, mais aussi Shashindra Rajapaksa, le fils de Chamal, ou encore Nirupama Rajapaksa, petite-fille d’un frère de Don Alwin.

Sajith PREMADASA

Né en 1967 à Colombo, Sajith Premadasa est l’unique fils de l’ancien président du Sri Lanka de 1989 à 1993, Ranasinghe Premadasa, assassiné dans une attaque à la bombe le 1er mai 1993, et de Hema Wickrematunge, et le petit-fils de Richard Ranasinghe et de Jayasinghe Arachchige Ensina Hamine. Contrairement à son rival, la fratrie est peu nombreuse, Sajith n’ayant qu’une petite-sœur, Dulanjalee, née en 1969. Entré en politique après l’assassinat de son père, Sajith Premadasa est membre du Parlement pour le district d’Hambantota en 2000, “sous-ministre” de la Santé de 2001 à 2004 dans le gouvernement de Ranil Wickramasinghe, puis Ministre du Logement à partir de 2015.

Gotabaya Rajapaksa et Sajith Premadasa sont les deux principaux candidats de cette élection présidentielle, mais c’est au total 35 candidats (un record !) qui se présentent à l’élection. Ils seront fixés la semaine prochaine !

Sri-Lanka_Sigiriya

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription