Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 28 oct. 2019 par Jean-Yves
 

L'actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd'hui au Canada, en Arménie, en Italie, en Allemagne, à Singapour, en Indonésie et au Cameroun.

Le Musée de la Gaspésie (Canada) rend disponible en ligne 180 000 nouvelles pages des archives de la compagnie Robin. Comptant parmi les plus importantes et anciennes entreprises de l’histoire du Canada, cette compagnie a exporté de la morue séchée sur les marchés de l’Europe, des Antilles et de l’Amérique du Sud pendant plus de deux siècles. À partir du site Internet du Musée de la Gaspésie, les adeptes de cette histoire peuvent facilement retrouver les lettres numérisées qui ont été envoyées de l’usine de pêche de Paspébiac à partir de 1777. (en français)

Le Mémorial de la Shoah et les Archives nationales d’Arménie ont signé une convention de partenariat à Erevan, sous les auspices de l’ambassadeur de France en Arménie Jonathan Lacôte. Le texte entend favoriser les échanges de documents entre les deux institutions, et notamment le transfert de copies numérisées d’archives relatives au génocide des Arméniens. Un accord similaire a été ainsi conclu en juin dernier avec la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG) au Rwanda. (en français)

Le 17 octobre dernier, un projet intitulé “Thematic Pathways on the Web: IIIF annotations of manuscripts from the Vatican collections” (“Chemins thématiques sur le web: les annotations IIIF des manuscrits des collections du Vatican”) a été présenté à la Bibliothèque Apostolique Vaticane. Près de 250 manuscrits annotés, datés du VIIIe au XVe siècle, sont ainsi consultables sur un site internet dédié. Ce projet, fruit de trois ans de recherches, a été financé par la Fondation américaine Andrew W. Mellon et réalisé en collaboration avec les bibliothèques de l’Université de Stanford. (en français)

Témoignages d’un procès historique qui a eu lieu en 1945 et 1946, les archives numérisées du Tribunal de Nuremberg ont été remises au Mémorial de la Shoah à Paris le 10 octobre 2019. Cette remise a été rendue possible grâce à la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye qui, en 2012, a désacidifié les documents originaux dans le but de les numériser. Puis la convention signée en juillet 2017 entre la CIJ, le Mémorial de l’Holocauste des États-Unis à Washington (USHMM) et le Mémorial de la Shoah à Paris a permis la mise en place de la numérisation des enregistrements sonores des audiences tenues par le Tribunal et des films utilisés comme preuves au cours du procès. Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BNF), permet déjà depuis 2017 d’accéder à certaines archives du Tribunal de Nuremberg comme les “Actes” du Procès de Nuremberg. (en français)

Singapour et l’Indonésie ont signé une série d’accords visant à renforcer leur coopération lors de la visite du président indonésien Joko Widodo à Singapour. Le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong, a annoncé mardi son soutien au développement de l’Indonésie lors d’une rencontre avec M. Widodo. MM. Lee et Widodo ont assisté à la signature d’un accord bilatéral sur l’échange de données électroniques afin de faciliter et de sécuriser le commerce, ainsi que d’un mémorandum d’accord entre les archives nationales des deux pays sur la coopération en matière d’archives, selon un communiqué de presse du ministère singapourien des Affaires étrangères. (en français)

Le Tribunal de grande instance de Yaoundé (Cameroun) a été pris d’assaut, le 26 septembre dernier, par 40 personnels en charge de la collecte, du traitement et de la conservation des documents d’archives dans l’administration camerounaise. C’était à l’occasion d’une audience civile de prestation de serment présidée par le juge Ruben Tang. Il leur a énoncé la formule : “Vous jurez devant Dieu et devant les hommes d’oeuvrer jalousement à la conservation des archives et de garder secret leur contenu si aucun texte ne vous y autorise à les communiquer.” C’est donc à tour de rôle que les récipiendaires du jour ont chacun, main droite levée vers le ciel, prêté serment en prononçant : “Je le jure !”. (en français)

9 commentaires Voir les commentaires précédents

Charles ZANONI
02/11/2019

Intéresse par les infos sur le piemont d’où sont originaires mes grands parents
Tout ce qui ouvre sur l’extérieur est bon


Thomas ANTOINE
03/11/2019

Merci de nous tenir informés de ces avancés, cest top


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription