Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 19 août 2019 par Jean-Yves
 

L'actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd'hui à l'Île Maurice, au Luxembourg, en Nouvelle-Zélande, en Namibie, en République Tchèque, en Ecosse, aux Etats-Unis, en Chine, en Grande-Bretagne, en Espagne et au Portugal.

De 10 heures à 14 heures, des étudiants de l’université des Mascareignes se relaient ces jours-ci au chevet de vieux journaux. La numérisation de ces pièces d’archives a enfin commencé à la Bibliothèque nationale de l’Île Maurice. Un pas franchi dix ans après l’entrée en opération de l’institution sise au Fon Sing Building, à la rue Edith Cavell, à Port-Louis. Le premier jour, le mercredi 10 juillet, c’est avec des exemplaires de La Balance, datant du lundi 4 février 1833, un journal aujourd’hui disparu, que le processus a été lancé. Petit paradoxe : le carnet où les heures de présence des étudiants sont notées à la main indique que 182 pages ont été scannées le premier jour. Première étape : scanner les vieux journaux page par page. Pour cela, l’étudiant est équipé d’un masque et de gants. Pour manipuler les pages fragiles, il utilise un petit accessoire jaune, ce qui évite le contact entre la main et le papier jauni. (en français)

Cinq jours après l’inondation des Archives nationales du Luxembourg, le personnel a tout mis en oeuvre pour assurer la protection et la conservation des documents humidifiés. Même si la majeure partie du travail a été réalisée, les équipes des Archives continuent à s’assurer qu’il n’y a plus de crainte à avoir pour les précieux papiers. La collection de journaux, de documents diplomatiques ainsi que des archives privées présents dans les étagères inférieures de la zone touchée, figurent sur la liste des dégâts. Soit, mis bout à bout, 750 à 1 000 mètres d’archives impactés par la soudaine montée des eaux. Le seul moyen pour stopper net toute éventualité de moisissures reste le froid. Le grand froid même puisque une température de -25°C s’avère nécessaire pour éviter toute prolifération de mousses et champignons. Les documents des Archives ont donc fini au congélateur pour ne pas souffrir d’éventuelles marques irréversibles. (en français)

La ministre de l’Intérieur de Nouvelle-Zélande, Tracey Martin, a annoncé la création d’un nouveau centre d’archives à Wellington, afin d’améliorer la protection de certains des documents les plus précieux de la Nouvelle-Zélande et de faciliter leur accès. “Le plan que nous examinons résoudrait les problèmes du bâtiment existant des Archives en créant un nouveau centre d’archives relié à la Bibliothèque nationale”, a déclaré la ministre. “Le bâtiment des archives de Wellington a plus de 50 ans et est en fin de vie. Il est à pleine capacité, a eu des fuites et nécessite des améliorations majeures, notamment un renforcement parasismique, qui ne sont pas économiques.” (en anglais)

Les bâtiments de la Bibliothèque et des Archives nationales de Namibie sont en cours de rénovation. Charles Mlambo, le bibliothécaire en chef, a récemment abordé le sujet : “Le projet de rénovation est financé par un prêt de la Banque africaine de développement, d’un montant d’environ 18,5 millions de dollars namibiens, accordé par le gouvernement namibien”. Il a ajouté que les rénovations devraient être terminées d’ici la fin du mois de mars 2020. “Nous voudrions demander à nos utilisateurs, étudiants et chercheurs de faire preuve de patience pendant les rénovations. Nous essaierons de minimiser les perturbations de nos services, à moins que la situation ne soit indépendante de notre volonté et qu’il y ait des moments où l’immeuble sera fermé lorsque des réparations majeures sont en cours”, a-t-il déclaré. (en anglais)

Plus de 90% des livres de la Bibliothèque nationale de la République Tchèque imprimés après 1800 sont menacés de destruction par l’acide qui s’est formé dans le papier au fil des ans. La bibliothèque a maintenant pris une mesure importante pour empêcher les volumes précieux de se transformer en poussière, en envoyant plusieurs milliers d’entre eux en Allemagne pour y subir un traitement chimique spécial, appelé désacidification. 3 800 volumes, soit plus de 2,2 tonnes de papier, ont été chargés dans un camion et expédiés vers une installation de traitement chimique spéciale en Allemagne qui neutralisera les acides contenus dans le papier afin d’empêcher sa désintégration. Le ministère tchèque de la Culture a affecté six millions de couronnes au projet. (en anglais)

Certains documents historiques précieux et irremplaçables de l’Écosse ont été endommagés après que des torrents de pluie se soient infiltrés dans un dôme nécessitant des travaux de réparation depuis plusieurs années. Les dommages causés à une foule de documents, notamment des actes de mariage et de décès datant de 1800, ont eu lieu au National Records of Scotland (NRS) après des heures de pluie torrentielle et de tonnerre qui ont balayé une grande partie de l’Écosse. D’anciens employés ont déclaré que le dôme, situé à l’arrière du bâtiment, présentait des fuites depuis de nombreuses années mais que, malgré les nombreuses informations communiquées par un grand nombre d’employés, les réparations ne sont pas prioritaires. Les contrôles effectués depuis les dégâts des inondations ont révélé que les informations sur les fuites n’avaient pas été transmises au service compétent. (en anglais)

La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis compte quelque 16 000 documents historiques liés au seul mouvement des droits des femmes et elle demande à des volontaires pour les aider à les transcrire. L’année dernière, la Bibliothèque du Congrès a lancé une plate-forme de crowdsourcing appelée “By the People”, demandant au public d’aider à saisir des documents écrits mot pour mot, ce qui facilitera la recherche et la lecture de sources originales. Les campagnes précédentes ont porté sur des articles liés à Abraham Lincoln, Clara Barton, Walt Whitman, etc. La campagne actuelle pour le suffrage coïncide avec le 100e anniversaire du 19e amendement, adopté par le Congrès en juin 1919. Les femmes obtinrent officiellement le droit de vote en 1920, année de la ratification de l’amendement. (en anglais)

La Bibliothèque nationale de Chine numérise sa collection de livres anciens afin de préserver et d’accroître l’accessibilité au public. La base de données en ligne de la bibliothèque contient désormais plus de 32 000 séries de livres anciens, représentant plus de 60% de la collection totale. Transformer les livres en versions numériques permet un accès égal aux ressources de livres rares car les lecteurs peuvent consulter les textes en ligne partout. Depuis l’ouverture de la base de données gratuite au public en septembre 2016, le nombre d’utilisateurs a augmenté et se classe désormais au troisième rang des bases de données en ligne de la bibliothèque. (en anglais)

Un an avant le référendum sur le Brexit de 2016, le Portugal et l’Espagne ont adopté des lois offrant aux Juifs sépharades – ceux dont les familles vivaient autrefois dans la péninsule ibérique – une voie d’accès à la citoyenneté. Chaque pays voulait que ce geste serve de récompense à l’exil forcé des Juifs dans les années 1490, dans l’un des premiers actes de l’Inquisition espagnole. Mais les deux pays ont involontairement offert une bouée de sauvetage aux “Remainers” (anglais voulant que la Grande-Bretagne reste dans l’Union Européenne) soucieux de conserver la citoyenneté européenne après le Brexit. (en anglais)

1 commentaire

Ces travaux sont remarquables, partout, le dernier n’étant pas le moins intéressant, quand on connaît la détresse des déracinés, où qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, à toutes les époques. A-t-on déjà fait cette mise en ligne pour les bases de donnée australiennes ?


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription