Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 24 juin 2019 par Jean-Yves
 

L'actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd'hui au Canada, à l'Île Maurice, en Belgique, au Cameroun, en Irlande, en Australie, au Royaume Uni, au Liban, aux Etats Unis.

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et le consortium Les Propriétés Plenary Gatineau (PPG), responsable de la construction d’un deuxième centre de préservation à Gatineau, au Québec, ont dévoilé aujourd’hui la forme que prendra l’édifice qui sera érigé tout juste derrière l’actuel Centre de préservation. À bien des égards, le nouvel édifice deviendra une référence mondiale en la matière, suivant ainsi les traces de l’actuel Centre de préservation qui fait tant la fierté du Canada et l’envie d’autres institutions de mémoire, ici comme ailleurs dans le monde. Le nouveau centre de préservation sera le premier bâtiment “carbone net zéro” voué à la préservation des archives en Amérique et le premier édifice fédéral construit selon les exigences de la Stratégie canadienne pour un gouvernement vert. (en français)

Jeter un regard critique sur les Archives nationales. Franchissant les remparts du devoir de réserve des fonctionnaires, Jean-Marie Huron, secrétaire de la Société de l’Histoire de l’île Maurice, a fait une liste de tout ce qui “gêne” les chercheurs. C’était lors d’un atelier de travail dans le cadre de la semaine internationale des Archives. Le thème de cette campagne : “Designing the Archives in the 21st century”. Avant d’énumérer les inconvénients physiques qui compliquent l’accès à des documents. Selon lui, le double des index de l’état civil après 1810 n’est plus disponible. Les archives notariales ne sont disponibles que s’il y a filiation avec une personne recherchée. Le secrétaire de la Société de l’Histoire de l’île Maurice souhaite la mise en place de règles pour la manipulation de manuscrits originaux. Exemples : qu’il soit de rigueur de porter des gants ou encore que les stylos ou feutres soient proscrits au profit des crayons. (en français)

Les Archives de l’Etat à Liège (Belgique) sont une mine pour les généalogistes et les historiens. Certains documents qui y sont conservés ont plus de mille ans. Des étagères à perte de vue. Des documents d’Etat-civil, du cadastre, des finances, des procès. Tout ça depuis la Principauté de Liège. Le volume d’archives est impressionnant. Anne Jacquemin, chef de service: “On compte en mètres linéaires. Vous avez une étagère ici qui a 5 planches, donc 5 mètres. Vous multipliez par le nombre d’étagères, de blocs, d’étages… Au total, on a 28 kilomètres! Ici, c’est le plus ancien des documents que nous conservons. C’est une charte de 862, du 9ème siècle donc, signée quand même par l’arrière-petit-fils de Charlemagne”. (en français)

Le lancement officiel de la réhabilitation des bâtiments de Yaoundé et de l’annexe de Buea s’est déroulé lundi en présence du ministre des Arts et de la Culture. Un vent de fraîcheur s’impose aux Archives nationales du Cameroun. Depuis 1984, cet important département des Arts et de la Culture sombre dans un état de précarité, présentant des bâtiments vétustes et non dédiés à l’archivage. Ceci avec pour corollaires, l’accumulation anarchique des documents dans de mauvaises conditions de conservation, la santé du personnel et le manque de communication sur les archives auprès des usagers. D’où l’intérêt de réhabiliter cette institution de souveraineté, banque de l’information de l’Etat. Les travaux vont s’étaler sur une période de 16 mois  pour un coût total de plus de 5 milliards de francs tout en occupant une superficie de 10 000 mètres linéaires à Yaoundé et 6 000 à Buea. (en français)

La ministre de la Culture, du Patrimoine et du Gaeltacht, Josepha Madigan TD, a annoncé l’achèvement de la première phase des travaux préparatoires à la préparation du nouveau grand projet de réaménagement du dépôt du projet “Irlande 2040” des Archives nationales, une grande partie des documents et documents de l’État étant transférés à titre temporaire afin de faciliter les travaux préliminaires du site. Le projet vise à créer de nouvelles installations de stockage spécialement conçues à cet effet dans les locaux des Archives nationales à Dublin, et à intégrer le potentiel de développement et de construction de systèmes de stockage supplémentaires à l’avenir. Il est financé par le ministère de la Culture, du Patrimoine et du Gaeltacht dans le cadre du projet “Irlande 2040”. (en anglais)

De grandes parties de l’histoire de l’Australie au XXe siècle risquent de disparaître à jamais si rien de spectaculaire n’est fait d’ici 2025. Les Archives nationales d’Australie comptent 220 000 heures de séquences filmées sur de vieilles bandes magnétiques oxydantes, avec plus de la moitié, soit 60% de celles-ci, encore à numériser. David Fricker, directeur général de l’agence du Commonwealth chargé de préserver l’histoire de l’Australie, a déclaré que la sauvegarde de ces archives était une course contre la montre. (en anglais)

Les Archives nationales du Royaume Uni changent d’image pour la première fois depuis 16 ans. Caroline Ottaway-Searle, directrice des services au public aux Archives nationales, a déclaré: “L’élargissement de notre auditoire est un élément clé de la stratégie des Archives nationales. Pour renforcer cela, nous introduisons une nouvelle identité visuelle qui fonctionne de manière percutante sur tous les canaux. Nous avons choisi de travailler avec HemingwayDesign car ils ont démontré une compréhension et un engagement vis-à-vis de notre ambition d’ouvrir l’accès aux archives.” (en anglais)

La Arab Image Foundation, archive pionnière sans but lucratif de la photographie du Moyen-Orient à Beyrouth (Liban), a lancé une plate-forme en ligne qui permet à 22 000 photographies de la collection d’être accessibles et consultables pour la première fois. Le bâtiment de la fondation, fermé au public depuis 2016, rouvrira également cet été, a annoncé un porte-parole. La fondation a été créée en 1997 par l’artiste libanais Akram Zaatari et les photographes Fouad Elkoury et Samer Mohdad. Sa mission est de collecter et de conserver des photographies historiques dans la région, fournissant ainsi une ressource de recherche et une plate-forme pour des projets artistiques. (en anglais)

De nombreux documents des archives de Rhode Island (Etats Unis), y compris la copie de la déclaration des droits de l’État (Bill of Rights), risquent d’être endommagés car ils sont conservés dans un bâtiment qui n’est pas destiné à la conservation de documents historiques rares. Selon le rapport du Northeast Document Conservation Center, il n’y a pas assez d’espace pour les stocker ou les exposer correctement, et la pollution de l’eau, de la lumière, de la poussière et de l’atmosphère posent un risque pour de nombreux objets. La collection est installée depuis 1990 dans un immeuble de bureaux loué dans une zone inondable en centre-ville de Providence. (en anglais)

8 commentaires Voir les commentaires précédents

Loris FACHIN
29/06/2019

Pourquoi si peu de données d’Italie alors que plus de 100 millions de descendants Italiens de par le monde attendent de retrouver leurs racines ? Forza Italia per Storia di Famiglia !!! Grazie .


j’ai déjà trouver tout les descendants de mais familles dans ces pays Bonne Semaine a vous


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription