Votre bloqueur de publicité peut gêner l'affichage du site.

Geneanet ne diffuse pas de publicité et le fait d'utiliser un bloqueur de publicité peut ralentir voire détériorer votre expérience sur le site. Nous vous conseillons d'ajouter Geneanet dans la liste des sites à ignorer (par exemple en cliquant sur "Ne rien bloquer sur les pages de ce site" dans le menu de votre bloqueur de publicité).

Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 13 mai 2019 par Jean-Yves
 

L'actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd'hui en Israël, aux Etats-Unis, en Algérie, au Canada, en Italie, en Chine et en Suisse.

La Bibliothèque nationale d’Israël, dans le cadre des commémorations de l’indépendance du pays, lance un projet d’archives participatives un peu particulier. Et avec un partenaire qui ne l’est pas moins : sur Facebook, les utilisateurs sont invités à identifier leurs proches, grands-parents et amis, passant en revue des photographies d’archives. Pas n’importe lesquelles, toutefois : les albums mis en ligne portent tous sur les opérations militaires liées à l’indépendance du pays. Outre la Guerre d’indépendance, on retrouve ainsi des images documentant la campagne du Sinaï, la guerre des Six Jours ou encore la guerre du Kippour. Ces photographies ne constituent qu’un fragment du fonds de 2,5 millions de clichés dans les collections de l’établissement patrimonial. (en français)

Pour célébrer l’Asian Pacific American Heritage month, le mois durant lequel est célébré chaque année le patrimoine américano-asiatique du Pacifique, la Bibliothèque du Congrès a numérisé et mis en ligne une collection numérique de livres chinois rares. Celle-ci comprend les titres et les éditions les plus précieux du fonds asiatique de l’institution, c’est à dire des livres imprimés en chinois et des manuscrits reliés produits avant 1796. Certains datent du 10e siècle et sont les seuls exemplaires existants au monde. Cette collection numérique contient pour le moment 1 000 titres sur les 5 300 livres chinois rares conservés dans la division asiatique de la bibliothèque, auxquels seront prochaînement ajoutés 1 000 autres titres, qui enrichiront bientôt la collection. (en français)

Mme Chenine, experte en numérisation des bibliothèques et centres documentaires, a déclaré qu’elle a lancé en collaboration avec le directeur de la bibliothèque communale, la numérisation d’un grand fond documentaire de la ville de Mascara (Algérie), mis à la disposition des lecteurs et chercheurs sur internet. Le nouveau système de numérisation a été lancé en vue de valoriser les richesses documentaires que recèle la bibliothèque communale de Mascara dont 30 000 livres numériques, 45 000 en papier dont certains remontrent au 17e siècle. Ces ouvrages traitent d’histoire, de sciences et de littérature et d’encyclopédies. La bibliothèque renferme 49 documents d’archives sur l’Emir Abdelkader la plupart numériques, 149 ouvrages sur le fondateur de l’Etat algérien moderne et des écrits de l’Emir lui-même. (en français)

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) versera 1,5 million de dollars pour appuyer 52 projets (dont 47 nouveaux) menés par des centres d’archives, des bibliothèques et des établissements du patrimoine documentaire partout au Canada. Parmi les douze projets soumis par des organismes en Ontario et financés au titre de ce programme : numérisation du fonds de John Bertram & Sons Co. (Dundas Historical Society Museum), Dundas, 21 055 $; images de l’Ontario par George Hunter, Académie royale des arts du Canada – Projet de numérisation et de préservation (Canadian Heritage Photography Foundation), Mississauga, 24 906 $; projet de préservation numérique de l’Ontario Jewish Archives, Blankenstein Family Heritage Centre (Ontario Jewish Archives, Blankenstein Family Heritage Centre), Toronto, 49 920 $; numérisation et mise en ligne des témoignages d’immigration et d’expériences ethniques au Canada (Multicultural History Society of Ontario), Toronto, 47 839 $. (en français)

Deux chercheurs italiens veulent analyser une mèche de cheveux qui aurait appartenu à Léonard de Vinci. Le but : décoder l’ADN du maître et déterminer, après plusieurs siècles d’incertitudes, le lieu exact de sa sépulture. “De l’autre côté de l’Atlantique, nous avons trouvé [dans une collection privée] cette mèche appelée dans l’Histoire ‘Les Cheveux de Léonard de Vinci’. Cette extraordinaire relique va nous permettre de continuer la recherche sur la génétique de l’artiste”, s’enthousiasment les chercheurs. “Nous allons mener une analyse ADN sur cette relique et la comparer aux descendants vivants de Léonard de Vinci, ainsi qu’à des ossements retrouvés sur les lieux de sépulture qui ont été identifiés au fil des siècles”, déclarent les scientifiques. Une annonce enthousiasmante, mais qu’il faut cependant prendre cependant avec prudence… puisque Léonard de Vinci est resté toute sa vie célibataire et n’a jamais eu d’enfants. Sa descendance ne peut donc être qu’indirecte. (en français)

La Bibliothèque nationale de Chine (BNC) a lancé la construction de sa première base de stockage d’informations sur Internet en collaboration avec Sina, le géant de l’informatique chinois. Cette base fera partie du système national de collecte et de stockage des ressources d’information sur Internet. Toutes les informations publiées sur le portail de Sina et les blogs postés sur Weibo seront mémorisés dans la base stratégique de stockage d’informations sur Internet. Selon le bilan établi en décembre 2018, le site de Sina a publié plus de 210 millions d’articles sur l’actualité, plus de 1,3 milliard d’éléments d’informations multimédias et plus de 8 milliards d’échanges. (en français)

Les chercheurs, spécialistes et amateurs des textes de Franz Kafka retiennent leur souffle : des coffres-forts contenant des documents inédits ayant appartenu à l’écrivain tchèque vont bientôt être ouverts à la demande de la justice. Un tribunal de Zurich va faire appliquer la décision de la Cour suprême d’Israël, qui a jugé que le contenu des coffres devait revenir à la Bibliothèque nationale de l’État d’Israël. Les coffres-forts, situés dans une banque de Zurich, seront bientôt ouverts : un tribunal suisse, la semaine dernière, a décidé d’appliquer l’avis de la Cour suprême d’Israël rendu en juin 2016. Des manuscrits et documents que Franz Kafka avait légués à l’écrivain et journaliste Max Brod, son exécuteur testamentaire, avaient été entreposés dans des coffres-forts appartenant à Esther Hoffe, la secrétaire de Brod. (en français)

2 commentaires

je recherche mes ancêtres en Italie . est-ce possible?
pour Mercenasco et Ivréa


Très bonnes nouvelles. Il se passe bien des événements hors de nos frontières!
Moi je me demande comment je pourrais RETROUVER des membres de la famille partis ” aux Amériques” comme on disait jadis. comme seul indice l’histoire que me racontait ma mère: deux de mes oncles sont partis en Amérique……où je ne sais pas …..mais il faisait tellement froid qu’on entendait hurler les loups tout près de la cabane….vers .où puis-je me diriger? J’espère que vous pourrez m’aider?Merci. Amicales salutations


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription