Les inventaires après décès, une mine d’or pour votre généalogie

Le 29 avr. 2019 par Aliénor
 

Les inventaires après décès sont des sources privilégiées pour aller au-delà de la simple succession de dates et de lieux dans sa généalogie, et rentrer dans le foyer de ses ancêtres. Grâce à un bénévole, les inventaires après décès de la viguerie de Nîmes de 1607 à 1776 sont maintenant intégralement numérisés et en ligne sur Geneanet ! C’est donc l’occasion de parler de ces documents précieux pour les généalogistes.

Généralement dressé peu de temps après la mort d’une personne, l’inventaire après décès contient la liste des biens qu’elle possédait et une estimation de leur prix (la prisée). Sont ainsi énumérés pièce par pièce les meubles, vêtements, ustensiles de cuisine, tapisseries, etc., de l’habitation (ce qui donne parfois une idée de l’espace occupé, le nombre de pièces ou d’étages), mais aussi les terres possédées, contrats ou encore dettes de la personne décédée. Avec ces informations, il est ainsi possible d’estimer le niveau de vie de ses ancêtres. On trouve ces documents, selon les archives départementales, soit dans les minutes de notaires (série E), soit dans les fonds des juridictions (série B).

Grâce au travail formidable effectué bénévolement par un utilisateur de Geneanet pendant 2 ans, l’intégralité des inventaires après décès de la viguerie de Nîmes, conservés aux archives départementales du Gard, sont maintenant numérisés et en ligne sur Geneanet. Cela représente 115 registres, allant de 1607 à 1776, concernant les habitants de Nîmes et des alentours (la viguerie étant une juridiction administrative) ! Pour compléter ce fonds, les insinuations des donations et contrats de mariages portant donation, couvrant les XVIe et XVIIe siècle, dans la viguerie de Nîmes, sont également en cours de numérisation par un autre bénévole.

Vous trouverez également sur Geneanet, dans le cadre du projet Familles Parisiennes, les clôtures d’inventaire après décès de Paris de 1675 à 1791. Ces registres contiennent la référence de tous les inventaires après décès clos de justice par le châtelet de Paris, avec en général le nom du décédé, son conjoint, ses héritiers et le subrogé tuteur ainsi que la date et le nom du notaire ayant effectué l’inventaire. Ils permettent de retrouver ces inventaires dans les minutes notariales de Paris. Une partie des liasses notariales parisiennes contenant des inventaires après décès a d’ailleurs été numérisée et est accessibles en ligne sur Geneanet.

Explorez nos fonds documentaires et découvrez la richesse insoupçonnée de ces documents d’archives ! Et pour affiner vos résultats, utilisez le filtre dans la colonne de gauche, qui vous permet de restreindre votre recherche à une zone géographique ou une période particulière. Belles découvertes !

 

Vous trouvez ces travaux utiles ? Vous aussi vous pouvez participer aux projets de numérisation et d’indexation de registres d’archives ! Contactez-nous !

Consulter les inventaires après décès sur Geneanet

85 commentaires Voir les commentaires précédents

Annie SAVOURÉ
11/05/2019

Bfq k$$$$
bravo encore pour ce travail.
Je suis impatiente d’avoir du temps pour procéder à certaines recherches.


Marie COMPAIN
26/07/2019

Bravo, quel beau travail.
Voici une mine de documents accessibles à nous tous.
Vraiment un grand Merci


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription