Votre bloqueur de publicité peut gêner l'affichage du site.

Geneanet ne diffuse pas de publicité et le fait d'utiliser un bloqueur de publicité peut ralentir voire détériorer votre expérience sur le site. Nous vous conseillons d'ajouter Geneanet dans la liste des sites à ignorer (par exemple en cliquant sur "Ne rien bloquer sur les pages de ce site" dans le menu de votre bloqueur de publicité).

Du 21 février au 3 mars, Geneanet vous propose de contribuer à l'indexation d'archives militaires. Découvrez comment participer.
Geneanet > Ressources > Blog > Geneanet > Quoi de neuf ?

Matricules Napoléoniens : 600 000 soldats indexés !

Le 11 févr. 2019 par Frédéric Thébault
 

Lancé il y a un peu plus de quatre ans par des bénévoles, puis pleinement intégré aux Projets Geneanet, les relevés des matricules de soldats ayant combattu parmi les armées de Napoléon entre 1800 et 1815, dépassent désormais les 600 000 noms. Ce projet passionnant permet déjà de retrouver bon nombre de vos ancêtres ayant fait partie de la Grande Armée.

fiche matricule

Un peu d’histoire : entre 1802 et 1815, Napoléon Ier, couronné empereur, était en guerre avec les principaux pays d’Europe. La levée d’hommes nécessaire à la constitution de son armée fut énorme, et c’est probablement la plus importante de l’histoire de notre pays après la Première Guerre mondiale. Il y a donc de très fortes chances que nous ayons tous un ou plusieurs ancêtres enrôlés dans la Grande Armée comme soldats de la garde impériale et de l’infanterie de ligne, ou officiers de certaines unités de la garde.

A cette époque, on se situe en effet entre la cinquième et la septième générations d’ancêtres pour une personne vivantes aujourd’hui, soit 8 ancêtres théoriques à la cinquième génération et 32 à la septième ! De quoi obtenir des informations passionnantes permettant de faire revivre ses aïeux…

Chaque fiche matricule contient les noms, prénoms, date et lieu de naissance, filiation de chaque soldat ainsi que des indications sur son parcours militaire. Les fiches concernent des soldats de différents pays : France, Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas, Pologne et Suisse. 896 registres sont prêts à être indexés… et n’attendent que vous !

Relever des noms n’est pas très compliqué :  avec les archives des registres matricules numérisés en ligne sur le site Mémoire des hommes, chacun peut relever méthodiquement tous les actes d’un registre : il suffit de noter sur un tableau de type Excel les informations contenues dans la fiche matricule.
Ce travail sera non seulement utile à vos propres recherches, mais aussi à toute les passionnés de généalogie.

exemple tableur

 

Une fois le travail effectué, vous pouvez le déposer simplement sur Geneanet : il suffit d’envoyer un fichier tableur (extensions les plus répandues : .xls, .xlsx, .ods) ou CSV (.csv) au coordinateur, Alain Brugeat, si vous êtes intéressé !

Rappelons que tous les relevés que nous diffusons restent la propriété exclusive de leurs auteurs, ils sont diffusés sans aucune contrepartie sur Geneanet et de façon libre et gratuite.

Merci à ceux qui se proposeront et un grand bravo et merci à tous ceux qui ont déjà donné un peu de leur temps !

 

79 commentaires Voir les commentaires précédents

Annick PILLOT
21/02/2019

Merci pour ce travail ! Je viens d’y découvrir Nicolas BONNE …son grand père Antoine BONNE était mon A AAAA grand père .Incroyable où Napoléon recrutait ses soldats …..St Denis de Péon .Curgy. (Saône et Loire)


Le père de ma grand-mère a participé aux guerres de Napoléon: il en est revenu à pied comme les autres et sans pied gelé , n’ayant jamais quitté ses bottes, et grâce à la vermine qui s’y trouvait….Il est décédé en 1866…je ne sais rien de plus…


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription