3° Journéalogique du samedi 16 juin (10h30-16h00) aux Lilas (93)

Le 11 juin 2018 par Frédéric Thébault
 

Venez profiter d’une série de 4 Conférences inédites aux LILAS,

dans le cadre de verdure du Centre culturel, 35 place Ch. de Gaulle, m° ligne 11 / mairie des Lilas ( inscription > ICI < )

  • Ancêtres juifs : mythes & réalités – 11h00  Laurence ABENSUR-HAZAN
  • Recettes de famille(s) : quand la généalogie s’en mêle – 14h15  Pierre-Valéry ARCHASSAL
  • Champollion 2.0 : l’aide à la paléographie – 10h30  Christophe MARIN
  • Les institutions Gay, Ségaux et Vaysse des Lilas et du Pré-St-Gervais – 13h30  Sylvain OERLEMANS

Les conférences sont gratuites, le buffet dans le parc à 12h30 est abordable, l’inscription pour le samedi 16 juin est conseillée  > ICI <

Généalogiquement
Sylvain Oerlemans   les Lilas Avant   Genea Lilas   Genea Romainville (Cercles de Généalogie et d’Histoire locale des Lilas et de Romainville)


DETAIL des CONFERENCES

10h30 – Champollion 2.0 :  l’aide à la paléographie   par Christophe MARIN

Présentation du logiciel dédié aux travaux d’analyse et de transcription de documents anciens numérisés. Il met en regard une image et sa transcription et propose un grand nombre d’outils pour visualiser, indexer, renseigner son projet, améliorer les conditions de lisibilité des manuscrits, annoter directement l’image, faire interagir texte et image, redresser et recadrer. Il ne transcrit pas à notre place mais apporte aide et confort.

11h00 – Ancêtres juifs :  mythes et réalité   par Laurence ABENSUR-HAZAN

Avoir des ancêtres juifs est encore souvent source de questions lorsque l’on veut remonter le cours de son histoire familiale. Les généalogistes se sentent parfois démunis, ne sachant comment et par où commencer leurs recherches. À cela s’ajoutent légendes et idées reçues qui peuvent mener sur de fausses pistes. De nombreuses questions viennent à l’esprit des chercheurs : quelles sources faut-il explorer? Sont-elles les mêmes que pour les non-Juifs? Existe-t-il des “archives juives”? Les Juifs apparaissent-ils dans l’état civil? Depuis quand les Juifs portent-ils des noms de famille? La diversité des sources, qu’elles soient spécifiques au monde juif ou non, permet bien souvent de retracer par les documents l’histoire d’une famille juive, toutes origines géographiques confondues, au moins jusqu’au début du XIXe siècle et souvent au-delà.

13h30 – Les Institutions Gay, Ségaux, Vaysse   par Sylvain OERLEMANS

Trois familles d’enseignants privés et laïcs ont éduqué, depuis la fin du 19°siècle, des générations de têtes blondes aux Lilas et au Pré St Gervais. Elles ont chacune créé leur institution quand l’école publique était encore balbutiante. Leur niveau d’exigence et leur implication dans la vie citoyenne leurs ont permis de prospérer jusqu’à la fin du 20° siècle. Tour d’horizon de leurs parcours.

14h15 – Recette de Famille(s) :  quand la Généalogie s’en mêle (s’emmêle?)   par Pierre-Valéry ARCHASSAL

La Généalogie nous en révèle autant sur nos ancêtres que sur nous mêmes. Les recherches effectuées permettent souvent de découvrir ce qu’on n’avait jamais eu l’idée de chercher!  En  diversifiant ses sources, on tombera sur des aspects méconnus d’une histoire familiale (levées d’écrou, déclarations de grossesse… recettes de cuisine).  Et on dépassera les limites ou orientations qu’on s’était soi-même fixés (généalogie ascendante, patronymique, descendante..).  Aventure personnelle ET collective, elle implique les aînés que l’on mettra à contribution, mais aussi des parents plus lointains, attirés par la reconstitution de l’aventure familiale, voire par une cousinade.

3 commentaires Voir les commentaires précédents

Au final: plus de 60 participants répartis sur les 4 conférences de la journée ! Merci à tous


Plus de 60 participants répartis sur les 4 conférences de la journée! Merci à tous


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription