RetroNews, le site d’actualité et d’analyse de la presse ancienne

Le 16 avr. 2018 par Frédéric Thébault
 

On ne présente plus la "BnF", alias Bibliothèque Nationale de France, et son émanation sur Internet, Gallica, que tous les généalogistes connaissent bien. Mais la BnF, c'est aussi RetroNews, un site qui se consacre à la presse ancienne, en présentant et commentant divers faits d'actualité tels qu'ils ont été relayés à leur époque.

RetroNews est un site à la fois destiné au grand public et aux professionnels. Nous concernant, nous autres généalogistes passionnés d’histoire ou de micro-histoire, nous sommes à mi-chemin ! RetroNews fournit en effet chaque jour des “Unes” très intéressantes (on peut s’y abonner par mail) et des dossiers thématiques complets, mais on utilisera aussi le site pour des recherches sur nos ancêtres.

RetroNews propose des voyages dans le passé sur plus de trois siècles, grâce à la mise en avant d’articles de presse (plus de 300 journaux) publiés entre 1641 et 1945, soit… 30 millions d’articles ! C’est un moyen idéal pour se plonger dans le quotidien de nos ancêtres, au travers de l’actualité qui les environnait, et de comprendre ce qui les a passionnés, déçus, enthousiasmés ou apeurés.

On peut y trouver bon nombre d’articles révélateurs du quotidien de nos ancêtres, de leurs mentalités. Par exemple cet article particulièrement croustillant sur l’instauration des boîtes à ordure dans les villes, boîtes qui n’allaient pas tarder à devenir des “poubelles”, du nom de celui qui les a rendues obligatoires… et quelle surprise de voir que la réaction du public n’a pas été celle à laquelle on pouvait s’attendre !
Pour chaque sujet évoqué, en général faisant écho à notre propre actualité, celle de 2018, plusieurs articles sont présentés, avec des extraits mis en avant et bien sûr la possibilité de lire l’article original grâce à une visionneuse intégrée.

poubelle

Les sujets sont variés et classés en catégories : feuilletons littéraires, modes, histoire de la presse, arts, catastrophes, colonies, conflits et relations internationales, économie, éducation, faits divers, justice, médias, politique, religions, santé, sciences, société, sports et loisirs.

En prenant un abonnement Premium (qui, comme sur Geneanet, vaut vraiment la peine !) vous pouvez bénéficier de nombreuses fonctions très utiles :

  • un moteur de recherche avancé
  • des filtres de recherche précis
  • un calendrier indiquant tous les numéros publiés du journal consulté, ou, ce qui est très pratique, tous les journaux publiés un jour donné
  • le téléchargement, la transcription d’un document
  • la mémorisation de vos recherches, de numéros ou d’extraits
  • une analyse des termes de recherche

Les articles les plus lus sont mis en avant, et l’on peut faire une recherche par date grâce à l’encart “Que s’est-il passé le … ?”
Cerise sur le gâteau, vous pourrez créer, publier ou partager vous-même vos propres dossiers d’actualité en fonction des recherches que vous aurez pu faire, et devenir à votre tour un vrai journaliste !

Pour s’abonner à l’actualité du site, rien de plus simple, il suffit de créer un compte, l’abonnement Premium quant à lui reste facultatif, mais il est très utile dès que l’on revient souvent sur RetroNews, ce qui est le cas quand on est généalogiste : on ne peut rapidement plus s’en passer…
Bonne découverte !

10 commentaires Voir les commentaires précédents

mtersac
18/04/2018

J’accepte cette réponse pour rétronews, mais les mêmes questions posée directement sur le site de la BNF donne des réponses surprenantes, surtout si on ajoute la question “métro Charonne” qui a eu lieu quelques mois avant. Anastasie est bien là ! (je ne peux hélas pas joindre une image des réponses sur ce site)


pour nous généalogistes et non historiens pointus, le site est particulièrement intéressant pour les journaux qui donnent des brèves … qu’on aurait de la peine à trouver si la numérisation des images n’était pas passée par là. Quel heureux hasard (à part la promotion faite par GENEANET m’a permis de voir comment un “mien cousin” a trouvé la mort alors qu’il travaillait sur le Champ de Mars (sous la toute neuve Tour Eiffel comme garçon de restaurant pendant l’expo universelle de 1889. Le 3 octobre 1889 il a fait un malaise. On n’a pu le ranimer … t il est mort à Necker quelques jours plus tard. La petite histoire au coeur de la grande Histoire.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription