Le parcours d’un enfant abandonné à Lyon au milieu du XIXe siècle

Le 12 mars 2018 par Frédéric Thébault
 

Thierry Sabot, rédacteur du site Histoire-Généalogie, nous propose cette semaine un article de Jean-Pierre Colin, qui a reconstitué le parcours d'un enfant abandonné et de ses divers placements dans la région de Lyon au milieu du XIXe siècle.

Depuis le Moyen-âge, les enfants abandonnés sont pris en charge par l’Hôtel-Dieu et la Charité, établissements dont la gestion a été centralisée par la création des Hospices civils de Lyon en 1802. Le suivi individuel des enfants était consigné dans des registres conservés dans des collections presque complètes depuis la deuxième moitié du 17e siècle. L’organisation de ce suivi a connu une modification fondamentale en novembre 1783. A cette date, la Charité est devenue l’unique établissement responsable de la prise en charge des enfants abandonnés. Auparavant, l’Hôtel-Dieu gérait les enfants de 0 à 7 ans et la Charité ceux de plus de 7 ans.

> Lire l’article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de Geneanet : “De l’hôpital de la Charité à Lyon à la colonie agricole du Val d’Yèvres

logo.gif