Votre bloqueur de publicité peut gêner l'affichage du site.

Geneanet ne diffuse pas de publicité et le fait d'utiliser un bloqueur de publicité peut ralentir voire détériorer votre expérience sur le site. Nous vous conseillons d'ajouter Geneanet dans la liste des sites à ignorer (par exemple en cliquant sur "Ne rien bloquer sur les pages de ce site" dans le menu de votre bloqueur de publicité).

9 mars 1918 : l’heure d’été

Le 9 mars 2018 par Frédéric Thébault
 

Ce jour-là, le Petit Journal illustre le changement de l'heure d'été avec un dessin humoristique de Marcel Arnac. Et aussi : le navire incoulable est-il réalisé ? la paix signée entre l'Allemagne et la Finlande ; la lettre du Tsar à M. Poincaré évoquée à la Chambre ; nouveau raid d'avions boches sur Londres ; l'Allemagne n'a jamais voulu une guerre défensive, même article que la veille ; les Boches préparent l'attaque contre les Anglais ; le "cran" du soldat américain ; Garros, officier et Marchal, chevalier, de la Légion d'Honneur ; le Kaiser attend la "bataille décisive" ; un Autrichien qui opérait chez nous : Rosenberg...

> Chaque jour, nous vous proposons de découvrir un extrait de la Une du “Petit Journal”, quotidien parmi les plus lus de son époque, un siècle précisément après sa publication, afin de vivre comme vos ancêtres l’actualité de leur temps.

Cet extrait provient du site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Vous pouvez retrouver chaque numéro complet sur cette page, et appréhender ainsi la totalité de l’actualité du jour avec ses faits divers et autres. Les suppléments du dimanche sont accessibles sur cette page.

“Nos ancêtres dans la Grande Guerre” : toutes les Unes
“Chronique d’une guerre annoncée” : toutes les Unes d’août 1913 à août 1914

Vous possédez un arbre en ligne sur Geneanet ?
Participez à notre projet “Nos Ancêtres dans la Grande Guerre” en signalant les soldats qui y figurent !

centenaire14-18

3 commentaires Voir les commentaires précédents

Annie PETIT
10/03/2018

J’ai déjà inscrit sur mes pages tous les militaires de la grande guerre qui ont un lien avec ma famille, qu’ils soient ou non mes sosa, et J’ai noté sur la page que je leur consacre, leurs affectations, leurs caractéristiques physiques, etc… et quand je possède leur photographie, je la mets aussi. Parfois, je n’ai qu’une photo de groupe du régiment si bien qu’il est difficile, même quand on agrandit la photo de distinguer tous les visages des soldats. Je note également leurs différentes adresses, ce qui me permet de les suivre même après la guerre. Les fiches militaires et le site Leonore nous apprennent beaucoup de choses. J’attends avec impatience que soient mises en ligne les fiches militaires de Paris.


Jeanine FAJEAU
12/03/2018

ces commentaires précédents me donnent l’idée de faire pareil dans mon arbre genéalogique que j’avais commencé dans heredis merci


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription