Grande Guerre : une heureuse initiative de la ville de Nice

Le 19 févr. 2018 par Frédéric Thébault
 

Le Centenaire de la Grande Guerre a suscité de nombreuses initiatives, un peu partout dans le monde et bien sûr en France. Un superbe site web a été réalisé pour la ville de Nice, et une heureuse initiative, relayée par les Archives Municipales a été lancée : créer un espace virtuel dédié à tous les soldats inscrits sur le monument aux morts.

La visite du site web consacré aux Morts pour la France de la ville de Nice est enrichissante : non seulement vous saurez tout sur ce superbe monument (classé monument historique en 2011) que connaissent bien les Niçois, mais bien vous pourrez également obtenir foule de renseignements sur les régiments dont on pu faire partie les soldats niçois, et découvrir la vie dans la ville, au front comme à l’arrière.

Chaque soldat possède une fiche réalisée par les archives municipales, fiches au contenu variable mais certaines possédant la photo du soldat, une rareté qui mérite d’être signalée. Tapez simplement son nom dans le moteur de recherche en haut de page pour accéder à sa fiche et, peut-être, compléter les informations que vous possédiez déjà. On peut même chercher par rue, profession ou régiment !

Pour compléter le tout, l’idée du de “constituer un monuments aux morts numérique pour redonner vie, au travers d’un site web collaboratif, aux 3 600 morts portés sur le monument aux morts de Nice”, achève ce beau projet.

Chacun peut donc apporter son témoignage, sous la forme la plus libre qui soit : texte, photos, documents d’archives, lien vers un blog (ou pourquoi pas vers son arbre sur Geneanet), à chacun de juger quel hommage il veut rendre à son aïeul décédé pendant l’une des guerres du XXe siècle. La seule condition : qu’il soit mentionné sur le monument aux morts.

Deux exemples :

8 commentaires

Antoine Bottin, donné comme exemple, n’appartenait t’il pas au 27° bataillon plutôt qu’au 7° (voir ses photos en tenue)


Antoine Boltin, donné comme exemple, appartenait au 27° battaillon plutôt qu’au 7° (voir ses photos en tenue)


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription