13 janvier 1918 : l’avion de bombardement est aussi indispensable que le canon et l’obus

Le 13 janv. 2018 par Frédéric Thébault
 

Ce jour-là, le Petit Journal laisse la parole à l'ingénieur-aviateur Caproni, qui affirme que l'avion de bombardement est aussi indispensable que le canon et l'obus. Et aussi : la taxe sur les paiements ; Trotsky propose aux Boches de prolonger d'un mois l'armistice ; comment "tiennent" les civils de l'avant, selon deux préfets ; M. Mérillon élu procureur général près la Haute-Cour ; les propositions Wilson ne portent pas atteinte au pacte de Londres ; le Brésil enverra une armée en France ; caricature de Rajky : "nos buts de guerre"...

Supplément du dimanche :

 

> Chaque jour, nous vous proposons de découvrir un extrait de la Une du “Petit Journal”, quotidien parmi les plus lus de son époque, un siècle précisément après sa publication, afin de vivre comme vos ancêtres l’actualité de leur temps.

Cet extrait provient du site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Vous pouvez retrouver chaque numéro complet sur cette page, et appréhender ainsi la totalité de l’actualité du jour avec ses faits divers et autres. Les suppléments du dimanche sont accessibles sur cette page.

“Nos ancêtres dans la Grande Guerre” : toutes les Unes
“Chronique d’une guerre annoncée” : toutes les Unes d’août 1913 à août 1914

Vous possédez un arbre en ligne sur Geneanet ?
Participez à notre projet “Nos Ancêtres dans la Grande Guerre” en signalant les soldats qui y figurent !

centenaire14-18

1 commentaire

Heureuse de cet hommage aux pionniers de l’aviation militaire, dont mon grand père a fait partie; engagé volontaire en 1915, à 18 ans il a passé son brevet de pilote en 1917 et pour intégrer l’escadrille SALMSON 624. je possède quelques photos de lui dans ses avions. Bravo à ces héros du passé;


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription