Une épouse suivait-elle son mari, gendarme sous Napoléon, lors de ses campagnes ?

Le 19 déc. 2017 par Frédéric Thébault
 

Les généalogistes professionnels du SYGENE répondent à vos questions. Cette semaine, une question de Myriam LEDUCQ.


 

J’ai découvert un ancêtre gendarme à pied (décoré de l’ordre du Lys) dont l’épouse a accouché en Espagne à Briviesca en 1813. Je pense qu’il s’agit d’un garde national du Ier empire,  mais avait-il la possibilité de faire suivre son épouse pendant ses campagnes ?


Pourquoi un garde national alors que vous dîtes vous-même qu’il s’agit d’un gendarme ?

Les archives de l’armée de terre du Service historique de la Défense (SHD, château de Vincennes à Paris) vous aideront à y voir plus clair dans le parcours de votre ancêtre.

Par exemple en recherchant un éventuel dossier de pension et/ou en travaillant sur les registres des unités auxquelles il a appartenu (forcément mentionnées dans les actes de naissance de ses enfants). Joseph Bonaparte était alors roi d’Espagne et les fonctionnaires français y étaient accompagnés de leur famille.

Jérôme MALHACHE,
généalogiste professionnel en région parisienne (92)

Pour le Sygene,


Dans le cadre du partenariat entre Geneanet et les généalogistes professionnels du Sygene, un généalogiste professionnel répond chaque semaine à vos questions. Utilisez le formulaire prévu à cet effet pour nous transmettre vos questions. Attention, nous vous rappelons que les questions transmises doivent avoir un caractère d’intérêt général et être les plus précises possibles (sur les lieux et les dates en particulier).

Pour vos recherches plus personnelles, pour vous aider à décoincer une branche bloquée de votre arbre, n’hésitez pas à consulter l’annuaire des généalogistes professionnels !