Geneanet, un site collaboratif, contributif et freemium ? Explications. Merci de prendre connaissance de cette note de blog qui explique les fondements du modèle de Geneanet.

Les abreviations par suspension les plus courantes…

Le 19 déc. 2017 par Frédéric Thébault
 

Chaque mois, Béatrice Beaucourt, paléographe professionnelle, vous propose une courte leçon destinée à vous familiariser avec les écritures anciennes.

S’il fallait acquérir un automatisme en matière d’abréviations, ce serait celui de se demander, lorsque l’on ne parvient pas à lire un mot, si ce dernier ne serait pas abrégé ?

Premier indice de cette possible abréviation : le titulus ou tilde d’abréviation, dont les formes varient mais dont la fonction reste la même, celle d’avertir le lecteur que le mot est abrégé. Les rédacteurs utilisaient l’abréviation par suspension lorsque la fin du mot leur paraissait suffisamment évidente, compte tenu du sens de l’acte et de sa répétition, pour que ce dernier soit assurément reconnu.

En voici quelques exemples :

  • Les adverbes ou les noms finissant par la syllabe « ment » :

 «  humblement » 1591  « commandement » 1596

 

  • Le mot « ledit » et ses variantes:

 « ledit » 1586  « desdits » 1592  « ledit » 1608

  « ladite » 1611  « ledit » 1620  « dudit » 1693

 « ledit » 1728  « dudit » 1749

 

  • Voici ce que l’on peut trouver, dans un acte religieux ou notarié, au moment de sa datation:

 « ving-huictième » 1587  « vingtième » 1620

 « dixième » 1686

 

  • Il en est de même au moment d’évoquer le lieu de résidence des parties en présence :

 « demeurant » 1583  « demeurant » 1639

 « habitant dudit » 1717

 

  • Lorsque le curé à trop souvent écrit dans son intégralité les mots « marraine » et « environ », ces derniers peuvent se retrouver abrégés :

 « marraine » 1583  « marraine » 1583

 « d’environ » 1604

 

 

  • Il en est de même dans les actes notariés. Ainsi les mots « témoins », « héritier » et « notaire » sont souvent abrégés :

 «  notaire » 1614  « tesmoins » 1634

 « tesmoins » 1639  « héritier » 1639

 « tesmoins » 1641  « tesmoins » 1643

Comme promis…

Transcription

Lieu de Gley et* par devant le notaire royal soubzsigné* et* des
tesmoins apprès nonmés Jehan Goyet, tailleur* de pierre
dudit Gley parroisse de Saint*-Germain-sur-l’Arbrelle…

*ces mots abrégés, suivant d’autres modes d’abréviation, seront vus ou ont été vus dans d’autres notes.

 


44 commentaires Voir les commentaires précédents

Merci Madame Beaucourt, vos cours sont toujours très intéressants pour nous aider à déchiffrer nos actes anciens, mais de l’exercice de novembre, commençant par ” lieu de Gley et par devant le notaire royal … sur l’Arbrelle ” il nous manque la quatrième (et dernière) ligne, qui posait beaucoup de problèmes, je vous remercie de l’ajouter ”  à votre prochain cours ”
Encore un grand merci pour l’aide que vous nous apportez.
A. Desplanques


Merci Madame Beaucourt, vos cours sont toujours très intéressants pour nous aider à déchiffrer nos actes anciens, mais de l’exercice de novembre, commençant par ” lieu de Gley et par devant le notaire royal … sur l’Arbrelle ” il nous manque la quatrième (et dernière) ligne, qui posait beaucoup de problèmes, je vous remercie de l’ajouter ”  à votre prochain cours ”
Encore un grand merci pour l’aide que vous nous apportez.
A. Desplanques


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription