Lulu Sorcière répond au questionnaire de Proust

Le 13 nov. 2017 par Frédéric (Geneanet)
 

Marcel Proust a imaginé à la fin du XIXe siècle un questionnaire destiné aux écrivains, afin de cibler leur personnalité. Nous avons remanié celui-ci afin de l'adapter aux généalogistes. Nous vous proposerons régulièrement les réponses de différents acteurs du monde de la généalogie. Cette semaine, c'est Gloria Godard, alias Lulu Sorcière, qui répond au questionnaire.

Gloria Godard est âgée de 60 ans, elle est mariée et a 6 enfants et 5 petits-enfants. Née à Paris et vivant à Availles-en-Châtellerault, elle est médecin et ingénieur domestique. En parallèle, Gloria Godard est généalogiste amateur mais aussi agent communal chargée de l’exploration des archives, membre de quelques associations et sociétés d’histoire, et blogueuse plus connue sous le pseudonyme de Lulu Sorcière. Elle fait de la généalogie depuis 15 ans.

Pourquoi avez-vous commencé à faire des recherches ?

  • Pour identifier les photos anciennes de la famille.

Mon occupation préférée en dehors de la généalogie/l’histoire ?

  • Les joies de la vie à la campagne, variées selon les saisons. En ce moment ici on ramasse les noix pour faire de l’huile à l’huilerie du village et on rentre du bois pour se chauffer !

Ce que j’apprécie le plus dans la généalogie/la recherche historique ?

  • L’étonnement, la multiplicité des chemins vers lesquels mène l’exploration des archives.

Mon principal défaut quand je fais des recherches généalogiques/historiques ?

  • Je me laisse envahir par le personnage sur lequel je me penche, ce qui peut mener un peu trop loin pendant un peu trop longtemps.

Quel serait mon plus grand malheur lors de mes recherches ?

  • Perdre la vue.

Ce que je déteste par-dessus tout quand je fais des recherches ?

  • Qu’on me pose la question suivante : « Qu’est-ce qu’on mange ? ».

L’ancêtre dans lequel j’aimerais me réincarner / qui m’a le plus fasciné, et pourquoi ?

  • La réincarnation ? Pour une sorcière ce n’est qu’un écran de fumée ! Fascinée ? Jamais, mais étonnée souvent par de nombreuses vies croisées.

La commune/région/pays de mes ancêtres où j’aurais aimé vivre ?

  • J’ai la chance de vivre dans la Vienne, là où sont les racines paternelles de mes enfants. Nous avons des archives départementales au top, des groupes de généalogie actifs et sympathiques, des sociétés d’histoire dynamiques, des petites municipalités soucieuses de leur histoire et même des bistrots patrimoine !

Mes noms de famille favoris/originaux chez mes ancêtres ?

  • Catalan, le patronyme de mon grand-père né à Istanbul. Lorsque les archives manquent, un lieu, un nom suffisent à tracer plusieurs siècles d’histoire familiale.

Mes prénoms favoris/originaux chez mes ancêtres ?

  • Fortunée, ma grand-mère. Et Cora, mon « ancêtre-adoptée » préférée !

L’événement historique le plus terrible vécu par mes ancêtres ?

  • L’exil.

La qualité que je préfère chez un généalogiste/un chercheur ?

  • Le partage, la bonne humeur et un petit grain de folie.

Les fautes chez le généalogiste/le chercheur qui m’inspirent le plus d’indulgence ?

  • Le clic hyperthermique, souvent nocturne, visant à grimper de branche en branche le plus haut possible, quitte à enjamber allègrement les bûches qui se mettent en travers du chemin.

Les fautes chez le généalogiste/le chercheur qui sont impardonnables ?

  • Je me méfie comme de la Grande Peste des pseudo-scientistes à double hélice et des bonimenteurs psychologisants.

Si je pouvais faire évoluer la généalogie en France et dans le monde d’un coup de baguette magique, que ferais-je ?

  • J’inciterai à consommer local ! Il serait tellement dommage que se vident les salles de lecture des Archives ! Il serait grave de se priver des échanges si fructueux avec les archivistes ! Il serait triste de ne plus croiser les passionnés. Et pourtant, que seraient nos insomnies sans les archives en ligne…

Si je devais définir ma passion pour la généalogie/l’histoire en un mot ?

  • Archivore.

Le site de Gloria Godard : http://lulusorciere-archive.blogspot.fr/

4 commentaires Voir les commentaires précédents

comme toujours tu nous ensorceles


jlorand
15/11/2017

Sympa de découvrir l’identité de personnes souvent croisés dans les recherches sur geneanet de la Vienne, le bois et les noix ça me parle, c’est du vécu pour moi aussi. Intéressant le clic hyperthermique (élévation de la température corporelle) fait avec lucidité et annotation il peut être utile et amusant, fait dans la chaleur du chaudron il peut abuser ou servir les naïf et les vaniteux.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription