“Familles marseillaises”, un nouveau projet collaboratif

Le 16 oct. 2017 par Frédéric Thébault
 

Nous sommes toujours heureux de relayer les bonnes idées et “Familles marseillaises” en est une !

Déchargement d’un brick à Marseille (A.Moutte, 1876)

Le principe est simple : regrouper divers éléments généalogiques importants en une seule entité en faisant appel à l’esprit d’entraide et de collaboration de tous.

“Familles marseillaises” se décline en trois étapes :

  1. la numérisation des archives et leur mise en ligne
  2. leur dépouillement et indexation
  3. la mise en forme concrète dans un arbre en ligne dédié

L’arbre collaboratif contient déjà 272 000 personnes. Il inclue notamment les travaux de François Barby à partir des notaires du 14e au 16e siècles ainsi que le projet “MarseilleXIX” sur les mariages du 19e initié par Didier Verlacque.

Si vous êtes Marseillais, ou que vous avez des ancêtres à Marseille, ou si vous n’avez encore jamais participé à un projet collaboratif, c’est le moment où jamais !

Vous pouvez demander un accès éditeur sur cette arbre, afin de compléter et enrichir à votre tour cet arbre collaboratif.

Le simple état civil étant, on le sait relativement limité, “Familles marseillaises” se propose, en plus des registres paroissiaux et de l’état civil, de numériser les contrats de mariage (qui débutent dès 1579) et les registres notariés, certains débutant au XIIIe siècle ! Selon l’avancée des travaux, d’autres sources pourront être ajoutées, telles les tutelles de famille, les inventaires après décès, les déclarations de grossesse, la liste peut encore s’étendre.

Plus il y aura de volontaires, plus le projet pourra prendre forme et s’étoffer. On peut ainsi espérer qu’en quelques années, “Familles Marseillaises” deviendra le graal des généalogistes ayant des ancêtres sur Marseille.

A voir aussi :

17 commentaires

Intéressant
Pour ma part j’ai des ancètres qui ont séjourné à Marseille


belle initiative, mon conjoint a des ancêtres REYNARD de Marseille (Alexis Marius) et d’Allemagne en Provence et du Péréon


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription