Conscrits et déserteurs au temps du Directoire

Le 28 août 2017 par Frédéric (Geneanet)
 

Thierry Sabot, rédacteur du site Histoire-Généalogie, nous propose cette semaine de nous pencher sur les conscrits et les déserteurs à l'époque du Directoire, un article passionnant de Michel Guironnet.

Montenotte, Mondovi, Lodi, Arcole, Rivoli : ces noms résonnent encore de la gloire du « Général en Chef » de l’Armée d’Italie. Les victoires militaires de Bonaparte pendant la campagne d’Italie (avril 1796 à avril 1797) sont dans toutes les mémoires.
L’imagerie populaire a magnifié le génie du stratège, les scènes de batailles et l’enthousiasme des combattants. Mais le Directoire, pour se maintenir au pouvoir, fait « appel au sabre ». La réquisition, mesure de guerre exceptionnelle, ne pouvant durer, Jourdan fait voter la loi sur la conscription (5 septembre 1798). Elle impose le service militaire à tous les Français de 20 à 25 ans…

> Lire l’article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de Geneanet : “Conscrits et déserteurs au temps du Directoire”

logo.gif