Une quinzaine de généalogie par-delà les frontières

Le 19 juin 2017 par Jean-Yves
 

L'actualité internationale des archives et de la généalogie nous entraîne aujourd'hui au Canada, au Sénégal, en Suisse, en Côte d'Ivoire, en Italie, en Guinée et aux Etats-Unis.

flag-canadaRamdam et réduction des effectifs à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Une communication interne annonçait aux employés une série de mesures visant à réduire “la masse salariale et à réorienter les unités administratives. La réduction de la subvention de BAnQ et l’augmentation des coûts de maintien de nos systèmes sont les principaux facteurs qui expliquent ces mesures”, indiquait la missive, attribuant ainsi la cause directement au dernier budget provincial. Des activités de numérisation seront suspendues, entraînant la fin de 11 postes occasionnels avant terme. BAnQ comptait, avant cette annonce, 738 employés, incluant ses surnuméraires. C’est donc une réduction de 5,42 % des postes. (en français)

flag-senegalLe secrétaire général du gouvernement sénégalais, Abdou Latif Coulibaly, a salué, à Dakar, le travail “remarquable” accompli par la Direction des archives du Sénégal (DAS), pour sauvegarder et sécuriser les archives nationales. “Nous disposons d’un trésor extrêmement important : les Archives nationales. Et je féliciterai les professionnels qui ont transféré, avec beaucoup de prouesse technique, toutes les archives qui étaient au Building administratif pour les loger ailleurs”, a-t-il dit. De son côté, la directrice des archives du Sénégal, Fatoumata Cissé Diarra, soutient que même si la numérisation des Archives nationales est toujours à l’état de projet, des actions concrètes sont menées pour le financement de celui-ci. (en français)

flag-switzerlandLe Conseil fédéral de Berne, en Suisse, voudrait prolonger le délai de protection des documents du Service de renseignement classés aux Archives nationales. L’ordonnance d’application de la nouvelle loi sur le renseignement prévoit que le délai de protection de 50 ans pour les archives du SRC ou de l’une des organisations qui l’ont précédé sera prolongé de 30 ans pour les dossiers déjà classés aux Archives fédérales suisses lorsque la nouvelle réglementation s’appliquera. Un délai de protection ne signifie pas que toute consultation est interdite d’ici son expiration, souligne le Conseil fédéral, mais durant ce délai, les Archives fédérales doivent demander au service concerné si les intérêts à maintenir le secret sont prépondérants. (en français)

flag-ivory-coastLes Archives nationales de Côte d’Ivoire sont en détresse totale. “Tous les documents que nous avons sont physiques, aucun site web pour permettre aux public de consulter les archives en temps réel. Par manque de moyens, la direction a axé ses activités sur l’assistance technique apportée aux administrations publiques ivoiriennes en matière d’organisation et de gestion des archives”, déplore Bahi Gouro Venance, directeur des Archives nationales de Côte d’Ivoire. Selon lui, tous les problèmes découlent de l’inadaptation des locaux : “Nos bureaux sont tellement étroits que nous ne pouvons pas accueillir toutes les archives de toute l’administration ivoirienne, on procède donc à la destruction des moins importants. Dans les autres pays d’Afrique notamment le Ghana et la Tunisie, ce sont des cités qui sont allouées pour la conservation des archives nationales.” (en français)

flag-italyC’est une exposition inédite qu’abritait le couvent de Santa Maria Sopra Minerva, à Rome, jusqu’au 17 juin. “Les grandes heures des manuscrits irakiens” présentait, en effet, une petite collection de manuscrits anciens ainsi que des photos exceptionnelles provenant du fonds d’archives photographiques du couvent dominicain de Mossoul. Ces pièces font partie du trésor archivistique exfiltré par le père Najeeb Michaeel avant que les djihadistes de l’Etat islamique ne s’emparent de la deuxième ville d’Irak et de toute la plaine de Ninive, à l’été 2014. Le père Najeeb avait reçu des menaces claires en 2007. Il avait alors pressenti le danger et la nécessité de mettre les trésors de la bibliothèque du couvent à l’abri, en lieu sûr. Il commença alors un long travail d’exfiltration de manuscrits, de parchemins, de livres et d’objets de Mossoul à Qaraqosh, puis de Qaraqosh vers Erbil. (en français)

flag-guineaLe constat qu’on peut faire des Archives nationales guinéennes est piteux. Les archivistes formés et consciencieux ont la mort dans l’âme. Dans un passé récent, on a entendu parler de l’informatisation des archives de Guinée mais cette opération avait rencontré des obstacles : il fallait payer sur fonds inexistants les informaticiens pour faire le travail de fourmi. Il suffit de faire un tour dans les anciens arrondissements pour rechercher une copie d’extrait d’acte de naissance, de mariage ou n’importe quel autre document administratif pour se rendre compte de leur inexistence. Impossible de tout égrener dans tous les domaines. Ce qui fait dire cela avec une absolue certitude, c’est l’aspect uniforme et inchangé des bâtiments, qui sont demeurés immuables ou changés par les effets des intempéries et dans des rares cas de restaurations, de ravalements de façades pour taper à l’oeil des autorités avec devis gonflés. (en français)

flag-usaUn historien de 32 ans a été arrêté aux Etats-Unis, soupçonné d’avoir pillé des documents et pièces provenant des Archives nationales de l’Etat du Maryland. L’homme, qui a fait ses études à Lyon, est un passionné de l’histoire du débarquement allié. Il avait d’ailleurs été le commissaire d’une exposition, consacrée à ce sujet, au CHRD de Lyon. Le Français, marié à une Américaine, se serait rendu à diverses reprises dans ce bâtiment entre octobre 2015 et juin 2017, afin de consulter des archives sur des pilotes décédés pendant la seconde guerre mondiale. Il en aurait profité pour voler des plaques d’identité des pilotes d’avion et d’autres documents qu’il aurait ensuite revendus sur Internet. C’est du moins ce dont l’accuse la justice américaine. Pour ces faits, il encourt dix ans de prison. (en français)

2 commentaires

Créole de la Réunion et “produit” de divers horizons j’ai moi-même ecrit l’histoire de trois branches familiales depuis le premier arrivant dans la colonie et parfois beaucoup plus loin. Les familles de Boisvilliers, Séry, Folio, Bénard y trouveront leurs racines. Parus aux Editions Régionales de l’Ouest et chez Publibook.


je ne suis pas étonné de la situation des archives de la Guinée, ayant personnellement assuré une mission de coopération dans ce pays auprès du ministre des PTT. Les archives passent après toutes les priorités donc Jamais; mais pour l’état civil c’est important,l’aide de l’ONU serait nécéssaire…..ou de jeunes français en coopération, voir Mr Macron !!!!


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription