Challenge AZ – X comme Né sous X, enfants abandonnés ou naturels

Le 28 juin 2017 par Aliénor SAMUEL-HERVE
 

Tout au long du mois de juin, au fil des lettres de l'alphabet, nous vous présentons les sources généalogiques et leurs spécificités.

En généalogie, il est parfois difficile, voire impossible, d’identifier les parents d’un enfant. C’est le cas pour les enfants nés sous X, abandonnés, trouvés, placés, ou les enfants “naturels” (nés hors mariage et non reconnus par l’un des parents). L’accouchement sous X est une procédure récente (XXe siècle) qui permet à une mère d’abandonner son enfant de manière anonyme à sa naissance. Sous l’Ancien Régime, les enfants étaient abandonnés dans des tours d’abandon, des armoires rondes pivotantes placées dans les murs des hospices, avec une sonnette à côté. Ils furent fermés en 1863.

Lorsqu’un enfant arrive dans un hospice ou un orphelinat, il reçoit un numéro de matricule et un dossier lui est créé. Ces dossiers sont conservés dans la série X des Archives départementales. Lorsque le dossier n’existe pas ou plus, on peut tenter d’explorer les archives hospitalières (registres des entrées et sorties, des naissances…). Pour Paris, les Archives ont mis en ligne les répertoires d’admission des enfants assistés de la Seine de 1742 à 1921.

Pour les enfants naturels, nés d’une mère célibataire par exemple, on peut se pencher sur les déclarations de grossesse, conservées dans la série B des Archives départementales. On en trouve également aux Archives de la Police de Paris (voir les dossiers numérisés). Au XIXe siècle, on peut également utiliser les recensements, pour voir si la mère vivait en concubinage.

Enfin, comme pour toute recherche généalogique, il convient de faire attention à tous les détails, comme lieu de naissance de l’enfant (à domicile, à l’hospice ?), les personnes témoins, une éventuelle légitimation plus tard… et à vous résoudre à ne peut-être rien trouver.

visuels_challenge-az_x


Encyclopédie Geneawiki

L’encyclopédie collaborative de la généalogie vous propose divers sujets consacrés aux enfants abandonnés. N’hésitez pas à y apporter vos connaissances !

Généalogie d’un enfant trouvé, abandonné, assisté Présentation des différentes étapes à suivre pour faire la généalogie de ces enfants.

Abandon et adoption Histoire de l’abandon et des lois l’encadrant.

Tour d’abandon Découvrez plus de détails sur le tour d’abandon et son histoire.


Notre sélection d’ouvrages

Les indispensables :

livre-enfants-abandonnesEnfants abandonnés, enfants sans père

Produit vendu par : Archives et Culture
En savoir plus

revue-enfant-naturelN°219 – Août Septembre 2015 – Revue Française de Généalogie

Produit vendu par : Martin Média
En savoir plus


Compléments bibliographiques

  • BARDET Jean-Pierre, « Enfants abandonnés et enfants assistés à Rouen dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Annales de démographie historique, 1973. Hommage à Marcel Reinhard. Sur la population française au XVIIIe et au XIXe siècles, p. 19-47, [en ligne].
  • BIDEAU Alain, BRUNET Guy, « La mortalité des enfants trouvés dans le département de l’Ain aux XVIIIe et XIXe siècles », Enfance abandonnée et société en Europe, XIVe-XXe siècle, Actes du colloque international de Rome (30 et 31 janvier 1987), Rome : École Française de Rome, 1991, p. 219-248, (Publications de l’École française de Rome, 140), [en ligne].
  • BRUZULIER Jean-Luc, « L’illégitimité et l’abandon à Vannes entre 1760 et 1789 », Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, Tome 98, numéro 4, 1991, p. 391-405, [en ligne].
  • IACUB Marcela, « Naître sous X », Savoirs et clinique, 2004/1 (n°4), p. 41-57, [en ligne].
  • LANGLOIS François, « Les enfants abandonnés à Caen, 1661-1820 », Histoire, économie et société, 1987, 6ᵉ année, n°3, L’enfant abandonné, p. 307-328, [en ligne].
  • MASKUD Monique, NIZARD Alfred, « Enfants trouvés, reconnus, légitimés, Les statistiques de la filiation en France, aux XIXe et XXe siècles », Population, 32ᵉ année, n°6, 1977, p. 1159-1220, [en ligne].

6 commentaires Voir les commentaires précédents

cpaulette4
03/07/2017

Bonjour Marcelle,
Ce n’est sûrement pas sa mère qui l’a déposé à l’hospice; puisqu’il est noté sur l’acte de naissance : Marie ROUQUET, âgée de 50 ans ( un peu âgée pour être sa mère ),fille de service à l’hospice de Saint-Affrique , y habitant , nous a présenté un enfant âgé d’environ 6 jours !!!!
Comment consulter le dossier de Cyprien VABRE ?, puisque je ne sais pas à quel hospice il a été abandonné !!!! peut être n’existe-t-il plus cet hospice .Comment faire pour consulter les Archives Départementales sur les actes d’abandon ? . Je ne sais pas ce qu’il est devenu, s’il y a eu placement ou autre…. etc etc .
Merci pour votre encouragement pour mes recherches.
Cordialement .
cpaulette4


Il y a un enfant abandonné dans notre famille ? J’ai trouvé son dossier d’abandon et toute son histoire, tous ses placement son dossier médical. Il a été baptisé sans parrain ni marraine. ? Je n’ai a ce jour pas retrouvé les traces de sa mère ? On lui a enlevé ? Fille soumise ? J’ai tout exploité je pense mais à Bordeaux pas d’archives Hospitalieres ?????? Existe t’il une possibilité de travailler sur les Sages Femmes qui faisaient les déclarations ????


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription