Challenge AZ – P comme Photographies

Le 19 juin 2017 par Aliénor SAMUEL-HERVE
 

Tout au long du mois de juin, au fil des lettres de l'alphabet, nous vous présentons les sources généalogiques et leurs spécificités.

Si dans une boîte à chaussure au fin fond du grenier vous avez déjà trouvé des photos anciennes et vous êtes demandé qui pouvaient bien être ces personnes, vous n’êtes pas seul ! Les photographies, même lorsqu’elle ne sont pas dégradées, posent souvent plus de questions aux généalogistes qu’elles n’y répondent : à quelle époque la photo a été prise ? Qui prend la pose ? A quelle occasion ?

La première photographie est prise par Joseph Nicéphore Niépce (voir sa généalogie sur Geneastar) en 1826. Après la mort de l’inventeur en 1833, le procédé est amélioré par Louis Daguerre. Le 7 janvier 1839, le député François Arago, qui avait apporté son soutien à Daguerre, présente publiquement le daguerréotype, ce procédé photographique qui produit une image sans négatif sur une plaque de cuivre recouverte d’une couche d’argent. La première photographie en couleur n’est quant à elle réalisée qu’en 1861 par Thomas Sutton.

Nous vous présentons aujourd’hui quelques astuces pour dater vos photos et identifier les personnes qui y posent.

  • 1ère astuce : interrogez-vous sur le lieu de conservation de la photo. Si elle était dans une boîte rangée dans la maison familiale, demandez-vous qui a habité dans cette maison et aurait pû y entreposer cette boîte. L’album appartenait à votre grand-mère maternelle ? Alors les photos qu’il contient ont de grande chance de concerner des personnes qu’elle a connu. Lorsque vous rangez ou reclassez les photos que vous trouvez, n’oubliez donc pas de noter le lieu où elles étaient stockées.
  • 2ème astuce : observez bien la photo et tous ses détails. Essayez d’identifier, ou au moins de mettre des mots, sur le décor et l’arrière-plan : est-on dans un environnement clôt ? Rural ou urbain ? Y-t-il des enseignes, des inscriptions ?
  • 3ème astuce : concentrez-vous maintenant sur les personnes qui prennent la pose. Combien de personnes sont présentes ? Essayez de leur donner un âge. Attardez-vous sur les coiffures et les habits, ils vous permettront d’estimer l’époque de la photo. Pour les militaires, observez l’uniforme, le képi, les décorations, les galons,  le numéro de collet…
  • 4ème astuce : étudiez le support de la photo, la qualité et l’épaisseur du papier, la présence ou non du nom du photographe au dos. Le carton est fin de 1854 à 1870, et le nom du photographe au dos apparaît en très petits caractères d’imprimerie à l’encre noire. Le carton s’épaissit dans les décennies suivantes, et les caractères d’imprimerie grossissent et se colorent.

Avec ces astuces, vous pourrez identifier certaines de vos photos, mais d’autres resteront probablement mystérieuses. Quoi qu’il en soit, ces photographies sont arrivées jusqu’à vous, et vous pourrez à votre tour les transmettre aux générations futures. Essayez donc autant que faire se peut de les conserver à l’abri de la lumière et de l’humidité, et de les numériser. Vous pouvez d’ailleurs les ajouter à votre arbre généalogique. Pour cela, rendez-vous dans l’onglet “Ma généalogie”, puis “Mes documents”, ou directement à partir de la fiche individu dans votre arbre.

visuels_challenge-az_p


Notre sélection d’ouvrages

Les indispensables :

livre-reconnaitre-photos-anciennesReconnaître les photos et cartes postales anciennes

Produit vendu par : Archives et Culture
En savoir plus

livre-reconnaitre-uniformesReconnaître les uniformes 1860-1914

Produit vendu par : Archives et Culture
En savoir plus


Liens utiles

1 commentaire

peut on trouver l’équivalence de ces livres pour la BELGIQUE
Merci


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription