Challenge AZ – O comme Optants

Le 17 juin 2017 par Aliénor SAMUEL-HERVE
 

Tout au long du mois de juin, au fil des lettres de l'alphabet, nous vous présentons les sources généalogiques et leurs spécificités.

En 1871, après la défaite de la France, l’Alsace-Lorraine est cédée à l’Allemagne. Le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle sont perdus. Les Alsaciens et Lorrains nés dans ces territoires durent alors choisir entre la nationalité française et la nationalité allemande (qu’ils y soient toujours domiciliés ou pas). L’article 2 du traité de Francfort signé le 10 mai 1871 prévoit cette possibilité d’opter pour la nationalité française : “Les sujets français, originaires des territoires cédés, domiciliés actuellement sur ce territoire, qui entendront conserver la nationalité française, jouiront, jusqu’au 1er octobre 1872, et moyennant une déclaration préalable faite à l’autorité compétente, de la faculté de transporter leur domicile en France et de s’y fixer, sans que ce droit puisse être altéré par les lois sur le service militaire, auquel cas la qualité de citoyen français leur sera maintenue. Ils seront libres de conserver leurs immeubles situés sur le territoire réuni à l’Allemagne. Aucun habitant des territoires cédés ne pourra être poursuivi, inquiété ou recherché, dans sa personne ou dans ses biens, à raison de ses actes politiques ou militaires pendant la guerre.” Opter pour la nationalité française voulait donc dire quitter sa maison ou sa famille. Dans les faits, un certain nombre d’optants ne partirent pas, et d’autres partirent puis revinrent.

Il y eut également des optants pour la nationalité allemande, bien qu’ils furent relativement peu nombreux en comparaison (un répertoire alphabétique a été mis en ligne par les Archives nationales).

Les options contiennent des informations utiles pour le généalogiste : date de l’option, noms et prénoms de l’optant, date et lieu de naissance, profession, domicile et signature. Elles étaient ensuite publiées dans le Bulletin des lois. Les options manuscrites sont conservées aux Archives nationales, à Pierrefitte, dans la sous-série BB31. Une quarantaine de registres ont déjà été numérisés, vous pouvez nous aider à poursuivre cette mise en ligne, et/ou les indexer.


Notre sélection d’ouvrages

livre-frontieres-alsace-lorraineFrontières d’acier – Histoire de la fortification permanente en Alsace et en Lorraine 1871-1945

Produit vendu par : Nouvelles Editions Sutton
En savoir plus

livre-vous-aurez-pas-alsace-lorraineVous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine – Chansons et écrits de poilus

Produit vendu par : Gérard Louis Editions
En savoir plus


Geneastar

La généalogie de quelques alsaciens et lorrains célèbres est sur Geneastar, dont :

auguste-bartholdiAuguste BARTHOLDI (1834-1904)

Sculpteur français, auteur de la Statue de la Liberté.
En savoir plus

marguerite-de-lorraineMarguerite DE LORRAINE-VAUDEMONT (1463-1521)

Béatifiée en mars 1921 par Benoît XV.
En savoir plus


Liens et compléments d’information

  • Article “Les optants” sur Geneawiki
  • Marine LECLERCQ–BERNARD, “Les Optants, pourquoi ?”, publié en ligne sur Human Genealogy le 25 avril 2017, [en ligne].
  • Alfred WAHL, “A propos de l’option des Alsaciens-Lorrains en 1871-1872”, Annales de démographie historique, 1971, Nouvelles recherches, p. 57-63, [en ligne].

1 commentaire

Grâce à Geneanet j’ai pu retrouvé l’option de mon arrière arrière Grand’ père maternel FRIESS qui
a quitté l’Alsace en 1865 pour s’installer en Normandie.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription