17 avril 1917 : bataille acharnée de Soissons à Reims

Le 17 avr. 2017 par Frédéric (Geneanet)
 

Ce jour-là, le Petit Journal annonce le déclenchement d'une nouvelle offensive, avec une bataille acharnée de Soissons à Reims : plus de 10 000 prisonniers, entre Soissons et Craonne nos troupes enlèvent la première ligne allemande, au sud de Juvincourt elles enlèvent la deuxième ligne, un matériel important a été capturé. Et aussi : 14 000 prisonniers, 194 canons capturés par les Anglais depuis le 9 avril ; M. Wilson fixe le programme de la conférence de la guerre ; le ministre des Etats-Unis à Bruxelles est arrivé à Paris ; "nous apportons à la guerre des forces nouvelles" déclare le ministre russe des Affaires étrangères ; dépit allemand ; ils détruisent les canaux ; des troubles à Varsovie ; quatre généraux russes arrêtés ; la propagande boche en Espagne ; le roi d'Espagne et l'Union des familles des disparus...

17-avril-1917

 

> Chaque jour, nous vous proposons de découvrir un extrait de la Une du “Petit Journal”, quotidien parmi les plus lus de son époque, un siècle précisément après sa publication, afin de vivre comme vos ancêtres l’actualité de leur temps.

Cet extrait provient du site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Vous pouvez retrouver chaque numéro complet sur cette page, et appréhender ainsi la totalité de l’actualité du jour avec ses faits divers et autres. Les suppléments du dimanche sont accessibles sur cette page.

“Nos ancêtres dans la Grande Guerre” : toutes les Unes
“Chronique d’une guerre annoncée” : toutes les Unes d’août 1913 à août 1914

Vous possédez un arbre en ligne sur Geneanet ?
Participez à notre projet “Nos Ancêtres dans la Grande Guerre” en signalant les soldats qui y figurent !

centenaire14-18

3 commentaires Voir les commentaires précédents

Bel exemple de propagande! Alors que le Chemin des Dames est meurtrier! Merci à ce salopard de Nivelle…


Ma grande tante, jeanne Macherez- infirmière- Veuve du sénateur Alfred Macherez (Lui-même, frère de mon arrière Grand-mère, Marie Louise Macherez épouse Hurlin) administra Soissons au cours de cette grande Guerre après avoir tenu tête aux Allemands.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription