20 ans, 20 innovations : 16 – “Sauvons nos tombes”

Le 6 mars 2017 par Frédéric Thébault
 

Chaque semaine, Geneanet vous propose de découvrir l'une des étapes marquantes de l'évolution de Geneanet pendant ces 20 dernières années.

2014

“Sauvons nos tombes” est à la fois le nom d’un nouveau projet lancé par Geneanet, mais aussi le nom de l’application pour smartphone qui lui est couplée. L’idée est simple : grâce à l’entraide et au partage qui ont toujours fait le succès de Geneanet, tous les possesseurs de l’application pourront photographier simplement et rapidement l’intégralité des cimetières (civils et militaires) de France et de Navarre. “Sauvons nos tombes” synchronise les photos directement sur le site où elles sont ensuite indexées par les internautes qui retranscrivent les noms inscrits sur les pierres tombales, noms indexés dans les moteurs de recherche pour le bien de toute la communauté.

20-ans-20-innovations-16

l’application “Sauvons nos tombes” | les cimetières photographiés

6 commentaires Voir les commentaires précédents

Terrible ce projet ! Je ne peux plus aller à la messe dans “mes” petits villages de montagne (avec cimetière collé à l’église) sans m’arrêter devant les tombes en danger. Déjà j’aimais bien lire les noms sur les tombes mais là ça devient suspect ! Les gens se demandent bien ce que je fabrique :-) et parfois me donnent des infos !
C’est là que l’appli pour smartphone prend tout son intérêt. Je n’ose toutefois pas trop photographier les tombes où la photo ne suffit pas à déchiffre les inscriptions très effacées… Il faudrait que j’y retourne en promenade avec papier, crayon, et tenue adéquate.


Corine ASTIER
17/03/2017

Très délicat de photographier les tombes, dans certains village les habitants ne sont pas toujours d’accord,on rentre dans l’intimité des familles même si c’est un cimetière!

Réponse de Geneanet : le cas de plainte que vous citez est arrivé de façon très exceptionnelle. Il va de soit que les photographes doivent s’attacher à respecter la tranquillité des lieux et à ne photographier que les tombes anciennes possédant un intérêt généalogique.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription