Votre bloqueur de publicité peut gêner l'affichage du site.

Geneanet ne diffuse pas de publicité et le fait d'utiliser un bloqueur de publicité peut ralentir voire détériorer votre expérience sur le site. Nous vous conseillons d'ajouter Geneanet dans la liste des sites à ignorer (par exemple en cliquant sur "Ne rien bloquer sur les pages de ce site" dans le menu de votre bloqueur de publicité).

Arthur, 11 ans, et la généalogie

Le 23 janv. 2017 par Frédéric Thébault
 

Chez Geneanet, nous apprécions tout particulièrement de rencontrer nos utilisateurs. C'est toujours pour nous source d'enrichissement et d'améliorations pour notre site. Des utilisateurs, nous en rencontrons beaucoup, tout particulièrement dans les salons ou lorsque nous rendons visite aux cercles généalogiques. Nous devons cependant avouer que nos utilisateurs sont très majoritairement adultes, et souvent grands-parents...

Alors, quand Arthur, 11 ans, nous a contactés en nous disant qu’il aimerait beaucoup découvrir les bureaux de Geneanet et rencontrer l’équipe, nous avons d’abord été surpris… mais très vite enthousiastes à l’idée de rencontrer sans doute l’un de nos plus jeunes utilisateurs… si ce n’est le plus jeune.

Arthur a profité des vacances de Noël pour passer une demi-journée avec nous. Nous avons été immédiatement séduits par sa personnalité, sa maturité et sa déjà très grande maîtrise de la généalogie… et de Geneanet.

A l’issue de cette rencontre, Arthur a bien voulu répondre à nos questions et partager avec les lecteurs de Geneanet sa passion !


arthur– Pourquoi, et quand, as-tu commencé à faire des recherches généalogiques ?
J’ai commencé à faire des recherches généalogiques parce que l’une de mes ancêtres (mon arrière-grand-mère décédée en 1967) m’intriguait particulièrement quand j’avais 7 ans.

– Qu’est-ce qui te plait le plus dans la généalogie ?
Ce qui me plait le plus dans la généalogie est de savoir qui sont mes ancêtres, d’où je descends et surtout quelles sont mes origines.

– Jusqu’où es-tu remonté ? Combien de personnes as-tu dans ton arbre ?
J’ai réussi à remonter jusqu’au XVIIe siècle et à 10 générations d’ascendance. Mon arbre contient 206 personnes.

– Est-ce qu’on t’a aidé ou tu y es arrivé tout seul ?
Mon arrière-grand-père avait déjà fait beaucoup de recherches. C’est d’ailleurs sur sa branche que je suis remonté jusqu’au XVIIe siècle.

– As-tu découvert un ancêtre qui t’a plus intéressé qu’un autre ? si oui, qui et pourquoi ?
Tous les ancêtres que j’ai découverts m’ont beaucoup intéressé.

– Que penses-tu de Geneanet ? En quoi Geneanet t’aide-t-il dans tes recherches ?
Geneanet est un site formidable il m’a aidé à retrouver plein d’ancêtres et surtout beaucoup de dates. Le compte Premium est vraiment génial il permet de faire des recherches plus pratiques, plus appropriées et surtout plus précises.

– Est-ce que tu aimes aussi les cours d’histoire au collège ? Ton prof vous a-t-il parlé de généalogie ?
J’adore les cours d’histoire malgré le fait que notre prof n’a jamais prononcé le mot « généalogie » devant nous. Il devrait exister des techniques de recherche à apprendre.

– Est-ce que tes copains connaissent ta passion et qu’en pensent-ils ? et tes professeurs ?
Non, ni mes copains, ni mes professeurs ne connaissent ma passion. Mais je vais sans doute écrire un article sur le sujet dans le journal de mon collège

Arthur

116 commentaires Voir les commentaires précédents

bravo! il existe heureusement quelques instituteurs qui ont demandé a l’un de mes petits enfants leur arbre généalogique jusqu’aux grands parents : c’est déjà bien au cours moyen!. En rapprochant les anciens de notre arbre avec l’histoire (la grande et surtout la petite), on apprend tellement à nos descendants, on transmet….


super et bravo a toi


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription