20 ans, 20 innovations : 3 – portraits et cartes postales

Le 5 déc. 2016 par Frédéric Thébault
 

Chaque semaine, Geneanet vous propose de découvrir l'une des étapes marquantes de l'évolution de Geneanet pendant ces 20 dernières années.

2002

 

L’arrivée des arbres en ligne, qui permettaient l’ajout de photos de famille numérisées, a donné l’idée à Geneanet de construire sur la même idée de partage collaboratif et d’entraide des bases d’images : les portraits ont été ajoutés, ainsi que les cartes postales anciennes. L’usage du scanner était alors en plein essor, et même si la taille et le poids d’une image jpeg étaient alors bien moins importantes qu’aujourd’hui, le succès ne s’est jamais démenti. L’application pour smartphone “Hier et Aujourd’hui”, qui permet de superposer une vue d’aujourd’hui à une carte postale ancienne pour la publier sur Geneanet est la dernière création de nos équipes, et elle connaît là aussi un beau succès ! Quant aux portraits, longtemps isolés hors des arbres à l’exception d’une seule photo par personne, on peut désormais publier pour chaque personne des dizaines de photos en tout genre pour mieux illustrer son arbre.

20-ans-20-innovations-3

230 000 cartes postales | 4 600 000 portraits

 

5 commentaires Voir les commentaires précédents

oui c’est vrai .Replonger dans les photos de famille c’est bien, mais là aussi faites appelle à vos aînés pour identifier les personnes qui y figurent . C est ce j’ai entrepris de faire en identifiant les personnes en indiquant au verso leur prénom et Nom de famille et si il y a de la place de mettre également un lien de parenté .Car lorsque nos Aînés ne seront plus , il ni aura plus personne pour nous le faire savoir et personnellement , je trouve dommage de ne pas savoir qui se trouve sur les photos

Réponse de Geneanet : quand on publie une photo, elle est rattachée à l’arbre où figure la personne dans la très grande majorité des cas… on sait donc de qui il s’agit. Pour les photos non publiées dans un arbre, nous prévoyons un système qui permettra des les retrouver.


Richard AUGER
29/12/2016

Identifier des personnes sur des photos de cent ans et plus constitue souvent une enquête passionnante pour laquelle les indices ne manquent pas : leur provenance quand on la connaît (quel fonds familial ?), le nom et la localisation du photographe professionnel pour lequel on peut retrouver la période pendant laquelle il a exercé, le support utilisé, les éventuelles inscriptions au verso, les uniformes et numéros des régiments, les registres matricules, la composition des familles dans les listes de population, les événements familiaux marquant comme les mariages. Parvenir à mettre une identité sur des visages inconnus après avoir formulé, éliminé ou vérifié une hypothèse reposant sur un faisceau d’indices et de présomptions est toujours une grande satisfaction.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription